Bienvenue sur le site du Bureau FMI du Représentant Résident au Burundi. Cette page web fournit l'information sur les activités du FMI au Burundi et sur les relations entre le Burundi et le FMI. Un complément d'information est accessible sur la page principale du pays: Le Burundi et le FMI (en anglais), qui comprend des rapports officiels et des documents du Conseil d'administration du FMI sur le Burundi.

Retour en haut

Le Burundi en un clin d’œil

  • Membres actuels : 188 pays
  • Le Burundi a rejoint le Fonds le 28 Septembre 1963
  • Quota total : 77.00 millions de DTS
  • Encours de crédits : 71.19 million de DTS
  • Burundi : Rapport des services du FMI sur les consultations de 2014 au titre de l’article IV, cinquième revue de l’accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit et demande de modification de critères de réalisation : Rapport du FMI no 14/293, 23 juillet, 2014

Retour en haut

Perspectives économiques régionales - Afrique subsaharienne

Afrique subsaharienne
Octobre 2015

L’activité économique de l’Afrique subsaharienne s’est nettement affaiblie; on attend désormais une croissance de 3¾ % cette année et de 4¼ % en 2016, contre 5 % en 2014. Des trois facteurs à la base de la croissance vigou-reuse de la région au cours de la dernière décennie — à savoir une amélioration considérable du climat des affaires et de l’environnement macroéconomique, le niveau élevé des cours des produits de base et des conditions financières mondiales particulièrement favorables —, les deux derniers ont perdu récemment beaucoup de leur vigueur. En conséquence, même si l’activité demeure plus soutenue que dans bien d’autres régions émergentes ou en dévelop-pement, la forte dynamique de croissance observée en Afrique subsaharienne ces dernières années s’est dissipée. En outre, compte tenu de la possibilité que l’environnement extérieur devienne encore moins favorable, ces perspectives restent exposées à des aléas plutôt négatifs, d’autant plus que certains pays abordent cette nouvelle période avec des amortisseurs extérieurs et budgétaires plus réduits qu’au moment de la crise financière mondiale.

Lire le Rapport