Le Conseil d’administration du FMI approuve un doublement des limites d’emprunt applicables aux pays les plus pauvres

Communiqué de presse n° 09/138
le 23 avril 2009

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) est convenu de doubler les limites d’emprunt applicables aux pays les plus pauvres dans le cadre des accords appuyés par la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC) et par la Facilité de protection contre les chocs exogènes (FCE), afin d’aider les pays à faible revenu durement touchés par la contraction de l’activité économique mondiale.

Le Conseil d’administration a aussi commencé, cette semaine, à débattre des options offertes au FMI pour mobiliser des ressources supplémentaires afin de renforcer les moyens dont il dispose pour aider les pays à faible revenu, à moyen terme, en leur accordant des prêts concessionnels. Ces discussions s’inscrivent dans le prolongement des propositions examinées récemment, entre autres, par les dirigeants internationaux réunis pour le Sommet du G-20 à Londres. Avant ces discussions, le Conseil s’est accordé à estimer que le doublement des limites d’accès des pays à faible revenu est à la mesure de la forte hausse de la demande de financements concessionnels du FMI formulée par ces pays, et complète le relèvement récent des limites d’accès pour les prêts financés par le Compte des ressources générales du FMI (voir Communiqué de presse no 09/85).

«Cette réforme marque un renforcement très sensible de l’appui du FMI aux pays membres à faible revenu — qui est particulièrement nécessaire dans ce contexte de crise mondiale », a déclaré M. Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du FMI. «La flexibilité accrue et les ressources additionnelles qu’elle donne au FMI nous permettront de mieux répondre aux besoins des pays les plus démunis, qui ont été durement touchés par la contraction de l’activité économique mondiale».

«Pendant la plus grande partie de cette décennie, les pays à faible revenu ont bénéficié d’une croissance soutenue, accompagnée d’une décélération de l’inflation et d’un allègement du fardeau de leur dette», a rappelé M. Strauss-Kahn. «Mais, ces deux dernières années, ils ont subi une série de chocs : d’abord avec l’envolée des prix des produits alimentaires et des combustibles, maintenant avec la crise mondiale».

«Le FMI a très sensiblement augmenté, cette année, le soutien qu’il apporte aux pays à faible revenu pour les aider à répondre à ces chocs — nous avons presque doublé le volume de nos prêts concessionnels l’an passé, et leur progression devrait encore être très nette cette année», a-t-il ajouté.

Pour plus d’informations sur la FRPC : http://www.imf.org/external/np/exr/facts/prgf.htm

Pour plus d’informations sur la FCE : http://www.imf.org/external/np/exr/facts/esf.htm




DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100