Le Conseil d’administration du FMI approuve la demande de la Côte d’Ivoire pour une aide intérimaire supplémentaire au titre de l’initiative renforcée en faveur des PPTE

Communiqué de presse n° 10/128
Le 31 mars 2010

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international a décidé par défaut d’opposition1 d’accorder une aide intérimaire supplémentaire au titre de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) pour un montant équivalant à 5,0 millions de DTS (environ 7,6 millions de dollars EU) pour la période d’avril 2010 à mars 2011.

Le Conseil d’administration avait approuvé le point de décision de la Côte d’Ivoire au titre de l’initiative PPTE le 1er avril 2009 et l’accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC)2 le 27 mars 2009 (voir communiqués de presse No.09/104 et 09/96). Le Conseil avait également approuvé l’octroi d’une aide intérimaire pour un montant de 5,0 millions de DTS pour la période d’avril 2009 à mars 2010.

La première revue de l’accord FEC s’était achevée le 18 novembre 2009 (voir communiqué de presse No. 09/416) et avait conclu que les résultats obtenus dans le cadre du programme appuyé par la FEC étaient satisfaisants dans l’ensemble, la Côte d’Ivoire étant en bonne voie en termes de rééchelonnement de sa dette.

L’aide intérimaire au titre de l’initiative renforcée en faveur des PPTE consiste à octroyer un allégement du service de la dette pour les échéances situées entre le point de décision et le point d’achèvement de l’initiative PPTE. Une fois le point d’achèvement de l’initiative PPTE atteint, un pays a le droit de bénéficier de l’intégralité de l’allègement selon l’engagement pris au moment du point de décision.


1 La procédure dite de “défaut d’opposition” s’applique aux décisions prises par le Conseil d’administration au sujet d’une proposition qui, à ses yeux, ne nécessite pas la convocation d’un débat formel.

2 L’accord avait été approuvé initialement au titre de la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC). A compter du 7 janvier 2010, tous les accords au titre de la FRPC ont été rebaptisés accords au titre de la facilité élargie de crédit.



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100