Déclaration à l’issue d’une mission du FMI dans l’Union des Comores

Communiqué de presse n° 11/311
Le 23 août 2011

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par M. Mbuyamu Matungulu, chef de mission pour l’Union des Comores, a séjourné à Moroni du 16 au 23 août 2011 pour examiner les progrès accomplis dans l’exécution des réformes économiques des Comores qui sont appuyées par le FMI au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

À l’issue de la mission, M. Matungulu a fait la déclaration ci-après aujourd’hui à Moroni :

« Selon les projections, la croissance du PIB réel devrait être légèrement supérieure à 2 % en 2011, portée par un redressement de la production agricole vivrière et de rente, et une hausse de l’investissement direct étranger. La bonne tenue de la production vivrière contribue à contenir les pressions sur les prix intérieurs. En dépit d’une forte augmentation en juillet due à la pression de la demande résultant de la visite des membres de la diaspora, l’inflation ne devrait probablement pas dépasser 5 % en glissement annuel en 2011. Le secteur extérieur est caractérisé par la vigueur des importations, en partie du fait du redressement de l’investissement direct étranger et de la hausse de la facture pétrolière, entrainant un creusement du déficit des transactions courantes. Néanmoins, les réserves de change devraient rester équivalentes à six mois d’importations. Dans le domaine des finances publiques, une loi de finances rectificative approuvée par le Parlement en juin a replacé la masse salariale de la fonction publique à un niveau plus compatible avec la capacité de mobilisation des recettes de l’État. En conséquence, les perspectives budgétaires à court terme semblent s’améliorer, et le déficit budgétaire primaire intérieur sera vraisemblablement contenu autour de 1,3 % du PIB, objectif retenu dans le cadre du programme pour 2011.

« Les autorités se sont engagées à s’attaquer aux retards dans les réformes structurelles, en particulier pour ce qui est de la restructuration des services d’utilité publique, réforme essentielle au renforcement de l’appareil de production de l’économie et à l’amélioration de la fourniture des services de base à la population. Elles ont l’intention de solliciter une assistance immédiate des donateurs à cet effet.

« La mission reviendra début octobre, et souhaite pouvoir trouver à son retour une consolidation des progrès dans la stabilisation budgétaire et des avancées décisives dans le programme des réformes structurelles.

« La mission tient à remercier les autorités de leur hospitalité. »



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100