Les services du FMI s’entendent avec la Tunisie sur un accord de confirmation de deux ans portant sur 1,75 milliard de dollars

Communiqué de presse n° 13/136
Le 19 avril 2013

Mme Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a aujourd’hui rendu publique la déclaration suivante sur la Tunisie :

«Je suis heureuse d’annoncer que pour soutenir le programme national de réforme économique du gouvernement, les autorités tunisiennes et les services du FMI se sont entendus sur un accord de confirmation de 24 mois portant sur 1,75 milliard de dollars EU (équivalent à environ 1,14 milliard de DTS, soit 400 % de la quote-part de la Tunisie au FMI). Cet accord sera soumis à l’approbation du Conseil d’administration du FMI, qui devrait examiner la demande de la Tunisie le mois prochain.

«L’accord de confirmation, une fois approuvé par le Conseil d’administration, soutiendrait le programme économique des autorités, qui vise à préserver la stabilité budgétaire et extérieure, à promouvoir une croissance plus forte et mieux répartie, et à remédier aux graves vulnérabilités du secteur bancaire.

«La mise en œuvre d’un ensemble approprié de politiques aidera à préserver la stabilité macroéconomique et, conjuguée à une meilleure composition des dépenses publiques, aidera à rétablir la marge de manœuvre budgétaire nécessaire aux dépenses sociales et d’investissement prioritaires. Une politique monétaire prudente visera à contenir l’inflation tout en assurant la stabilité du secteur bancaire. Une plus grande flexibilité des taux de change — associée à des réformes structurelles visant à rehausser la compétitivité de l’économie — contribuera à améliorer la position extérieure de la Tunisie et à reconstituer ses volants de réserves de change.

«En outre, l’accord de confirmation soutiendra la mise en œuvre du programme de réformes des autorités tunisiennes visant à promouvoir l’investissement privé, à encourager durablement la création d’emplois, à réduire les disparités économiques et sociales entre régions, et à renforcer les politiques sociales destinées à protéger les populations les plus vulnérables.

«Ces réformes devraient aider la Tunisie à surmonter un grand nombre des défis économiques et sociaux que le pays doit affronter dans l’immédiat et contribuer à atténuer les risques pouvant découler d’une dégradation de la conjoncture économique internationale ou d’une incertitude politique persistante. Ces réformes méritent le soutien du FMI et de la communauté internationale, sous forme d’assistance financière, de conseils de politique économique et d’assistance technique.»



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100