Déclaration de la mission des services du FMI dans l’Union des Comores

Communiqué de presse no 13/372
Le 30 septembre 2013

Une équipe des services du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné à Moroni du 17 septembre au 1er octobre pour des entretiens sur la sixième revue de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC)1 en faveur de l’Union des Comores. La mission a rencontré S.E. M. Ikililou Dhoinine, Président de l'Union, M. Soilihi, Vice-Président et Ministre des finances, M. Chanfiou, Gouverneur de la Banque centrale des Comores (BCC), M. Oubeidi, Secrétaire permanent du Comité de suivi des réformes, d’autres hauts responsables de l’État et de la banque centrale, ainsi que des représentants du secteur privé et des bailleurs de fonds.

L’accord en vigueur au titre de la FEC a été approuvé en septembre 2009 (communiqué de presse no 09/3145). La cinquième revue de l’accord a été conclue en juin 2013 (communiqué de presse no 13/203).

M. Harry Trines, chef de mission du FMI pour l'Union des Comores, a publié la déclaration suivante aujourd'hui à Moroni :

« La mission se réjouit des progrès accomplis au premier semestre de l’année dans la mise en œuvre du programme d’ajustement économique et financier du gouvernement. Tous les critères de réalisation financiers sauf un (crédit net à l’État) et les objectifs du programme pour la fin juin ont été observés. Des progrès ont été réalisés également en matière de réformes structurelles et la plupart des repères du programme ont été respectés.

Les perspectives pour la croissance économique pour 2013 sont encore favorables. La croissance du PIB réel devrait atteindre 3,5 % en 2013 et l’inflation reste modérée. Le déficit courant devrait se creuser en raison de la hausse des importations liées principalement à des projets d’investissement financés sur ressources extérieures et de la baisse des transferts relatifs au programme de citoyenneté économique.

En dépit des progrès réalisés, la position budgétaire de l’État s’est considérablement détériorée au troisième trimestre. D’importants projets d’investissement financés sur ressources intérieures ont été lancés en prévision de transferts extérieurs qui ne se sont pas matérialisés. En conséquence, les objectifs budgétaires quantitatifs fixés pour la fin septembre dans le cadre du programme ne devraient pas être atteints, dans d’assez larges proportions. La mission examine avec les autorités les mesures nécessaires pour remédier à cette situation avant la fin décembre 2013.

Au cours des prochains jours, la mission continuera à travailler avec gouvernement. Les discussions sur la sixième revue se poursuivront avec la délégation comorienne en marge de l’Assemblée annuelle du FMI, qui se tiendra du 11 au 13 octobre à Washington.

La mission tient à remercier les autorités comoriennes de leur excellente coopération et de leur chaleureuse hospitalité. »



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100