Le FMI approuve l’unification des taux d’actualisation utilisés dans l’analyse de viabilité de la dette extérieure des pays à faible revenu

Communiqué de presse n° 13/408(f)
Le 18 octobre 2013

Le 11 octobre 2013, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé la proposition d’Unification des taux d’actualisation utilisés dans l’analyse de viabilité de la dette extérieure des pays à faible revenu. Cette proposition a été approuvée le même jour par le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale.

L’unification des taux d’actualisation utilisés dans l’analyse de viabilité de la dette extérieure des pays à faible revenu modifie et simplifie le système de taux d’actualisation utilisé par la Banque mondiale et le FMI pour analyser les questions touchant à la dette extérieure des pays à faible revenu. Les deux outils analytiques concernés par ces changements sont le cadre de viabilité de la dette, établi conjointement par la Banque mondiale et le FMI, ainsi que le calcul du degré de concessionnalité des prêts. Conformément à l’approche proposée dans le document intitulé Revue de la politique concernant les plafonds d’endettement dans les programmes appuyés par le FMI, qui a été examiné par le Conseil d’administration du FMI en mars 2013, un seul taux d’actualisation uniforme sera désormais utilisé à des fins opérationnelles. Le nouveau taux unifié est fixé à 5 %, niveau qui correspond à peu près au taux d’actualisation utilisé aujourd’hui pour calculer l’élément de libéralité des prêts à long terme libellés en dollars EU.

Après une longue période de taux d’intérêt historiquement bas dans les économies avancées, le taux d’actualisation utilisé dans les analyses de viabilité de la dette était devenu une référence peu satisfaisante pour actualiser les flux de trésorerie sur le long terme. Le poids de la dette avait été surestimé, ce qui avait conduit à réduire de façon injustifiée la marge d’emprunt jugée disponible après application du cadre de viabilité de la dette aux pays à faible revenu. Le système complexe de taux d’actualisation utilisé pour calculer le degré de concessionnalité des différents prêts engendrait aussi des anomalies et la fréquence des mises à jour de ces taux était source de difficultés opérationnelles.

Le nouveau taux d’actualisation unifié restera inchangé jusqu’à ce que les conseils d’administration de la Banque mondiale et du FMI achèvent la prochaine revue du cadre de viabilité de la dette des pays à faible revenu, prévue pour 2015.



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100