Le Conseil d’administration du FMI approuve un nouvel accord triennal d’un montant de $41.6 millions de dollars EU en faveur du Burkina Faso au titre de la facilité élargie de crédit et un décaissement de $3.9 millions de dollars EU

Communiqué de presse n° 13/542
Le 27 décembre 2013

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé aujourd’hui un nouvel accord triennal en faveur du Burkina Faso au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) pour un montant total de 27,09 millions de DTS (environ $41.6 millions de dollars EU, soit 45 % de la quote-part). L’approbation ouvre la voie au décaissement immédiat d’un montant équivalant à 2,55 millions de DTS (environ $3.9 millions de dollars EU). La décision du Conseil a été prise selon la procédure du défaut d’opposition.1

Le nouveau programme soutenu par le FMI s’appuie sur les bons résultats obtenus par les autorités dans le cadre de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit qui a expiré le 23 décembre 2013. Il continuera d'étayer les efforts déployés par les autorités pour assurer la viabilité des finances publiques, la stabilité macroéconomique et une plus large répartition des dividendes de la forte croissance.

À sa réunion du 16 décembre 2013, le Conseil a examiné la demande du Burkina Faso relative à un nouvel accord triennal au titre de la FEC (voir le communiqué de presse) en achevant la septième et dernière revue des résultats économiques du pays dans le cadre du programme économique appuyé par un accord FEC approuvé en juin 2010.


1 Le Conseil d’administration prend des décisions par défaut d’opposition lorsqu’il convient qu’une proposition soumise à son examen peut être adoptée sans qu’il soit nécessaire de convoquer une réunion formelle à cet effet.



IMF COMMUNICATIONS DEPARTMENT

Public Affairs    Media Relations
E-mail: publicaffairs@imf.org E-mail: media@imf.org
Fax: 202-623-6220 Phone: 202-623-7100