Articles et commentaires 2003 | 2002 | 2001 | 2000 | 1999 | 1998
For more information, see Russian Federation and the IMF

Le 5 août 1999

inglés

Le Directeur de la rédaction

Le Monde
21 Bis, Rue Claude-Bernard
75242 Paris CEDEX 05
France

Monsieur,

Le récent éditorial («Le FMI et la Russie») du Monde du 6 août 1999 et l'article intitulé «Comment la Russie détournait l'argent du FMI» paru le même jour sont un exemple malheureux de journalisme irresponsable. Sous prétexte de «décrypter» le rapport réalisé par Pricewaterhouse Coopers, vous concluez à tort que des fonds prêtés par la communauté mondiale à la Russie étaient détournés, via une société offshore, la FIMACO, pour l'enrichissement de quelques oligarques. Et vous ajoutez que les responsables internationaux, y compris le Directeur général du FMI, en étaient parfaitement informés. Le rapport dont il est fait mention ne recèle aucune allégation de ce type. Qui plus est, votre éditorial repose sur des rumeurs qui circulent à Moscou pour accréditer l'idée non fondée selon laquelle le FMI aurait été au courant, depuis le début, de ces activités.

Permettez-moi une mise au point. Si les services du FMI savaient, depuis quelque temps déjà, qu'une fraction des réserves de la Banque centrale de Russie était déposée auprès de succursales européennes, ils ignoraient tout des activités de la FIMACO jusqu'à cette année. Notre Conseil d'administration a conclu que cet épisode constituait un manque de coopération flagrant de la part des autorités russes, en même temps qu'une violation grave des obligations de ce pays envers le FMI. Nous désapprouvons avec la plus grande fermeté ce qui s'est passé, et nous l'avons fait savoir sans ambiguïté aux dirigeants russes. La décision d'accorder de nouveaux financements à la Russie a été prise par les 182 États membres de l'institution, au vu des mesures économiques mises en oeuvre par ce pays. Le Monde est connu de tous, et de longue date, pour sa déontologie exigeante. Il n'en est que plus décevant de lire des articles aussi éloignés de cette tradition.

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

John Odling-Smee
Directeur
Département Europe II
Fonds monétaire international