Christine Lagarde

Directrice générale du FMI
Notice biographique

le 14 novembre 2013

Née à Paris en 1956, Christine Lagarde a effectué ses études secondaires au Havre et étudié à la Holton Arms School de Bethesda (Maryland, États-Unis). Elle est diplômée en droit de l’Université de Paris X et titulaire d’un master de l’Institut des sciences politiques d’Aix en Provence.

Admise au barreau de Paris, Christine Lagarde rejoint le cabinet d’avocats international Baker & McKenzie en tant qu’associée. Elle s’y spécialise dans le droit du travail, le droit anti-trust et les fusions-acquisitions. Membre du Comité exécutif du cabinet en 1995, Christine Lagarde devient Présidente du Comité exécutif mondial de Baker & McKenzie en 1999, puis Présidente du Comité stratégique mondial en 2004.

Christine Lagarde entre au gouvernement français en juin 2005 en tant que Ministre du commerce extérieur. Après avoir été brièvement Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, elle devient en juin 2007 la première femme à occuper le poste de Ministre de l’Économie et des Finances d’un pays du G-7. De juillet à décembre 2008, elle est aussi présidente du Conseil ECOFIN, qui réunit les ministres de l’économie et des finances de l’Union européenne.

En tant que membre du G-20, Christine Lagarde participe à la gestion de la crise financière, en contribuant à promouvoir l’adoption de politiques internationales en matière de surveillance et de réglementation financières et à renforcer la gouvernance économique mondiale. À la tête du G-20 lorsque la France en assume la présidence pour l’année 2011, elle lance un vaste programme de travail sur la réforme du système monétaire international.

En juillet 2011, Christine Lagarde devient le onzième directeur général du FMI et la première femme à occuper ce poste.

Elle est nommée au grade d’Officier de la Légion d'honneur en avril 2012. Christine Lagarde a fait partie de l’équipe nationale française de natation synchronisée. Elle a deux fils.