Communiqué de Presse de la Mission du FMI à l'issue d'une visite à Djibouti

Communiqué de presse no 08/151
le 26 Juin 2008

La déclaration suivante a été publiée aujourd'hui à Djibouti :

« Une mission du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par M. Fernando Delgado, s'est rendue à Djibouti du 14 au 24 juin 2008 pour poursuivre les discussions sur un programme économique qui pourrait être appuyé par le FMI. Les membres de la mission ont rencontré le Ministre de l'économie, des finances et de la planification, chargé de la privatisation, M. Ali Farah Assoweh, le Gouverneur de la Banque centrale de Djibouti, M. Djama M. Haïd, le Ministre de l'énergie et des ressources naturelles. M. Moussa Bouh Odowa et d'autres représentants de haut niveau, ainsi que certains des partenaires de développement de Djibouti. La mission souhaite exprimer ses remerciements pour l'ouverture et la franchise des discussions, ainsi que pour la chaleureuse hospitalité que lui ont réservée les autorités pendant son séjour.

« Les autorités et les membres de la mission se sont entendus sur un programme économique qui pourrait être appuyé par un nouvel accord triennal au titre de la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC) du FMI. Le programme a pour but principal d'aider les autorités à atteindre les objectifs de l'Initiative nationale pour le développement social (INDS). Ils consistent à porter la croissance économique à des niveaux élevés et durables et à réduire la pauvreté en créant un environnement propice au développement du secteur privé grâce à une stabilité macroéconomique soutenue, la création d'un espace budgétaire pour des investissements accrus dans l'infrastructure et les secteurs sociaux, tout en renforçant la compétitivité extérieure et en développant davantage la capacité institutionnelle.

« L'évolution de l'économie de Djibouti a été favorable en 2007 et les améliorations devraient se confirmer en 2008. Il est projeté que la croissance du PIB réel s'accélère de 5,9% en 2007 à 6,9% en 2008, en dépit de l'impact majeur du renchérissement des prix des produits alimentaires et du pétrole sur l'inflation. L'inflation des prix à la consommation atteint, sur une base annuelle, 10,3% à la fin d'avril 2008. La crise alimentaire et énergétique aura aussi un effet négatif sur les recettes budgétaires que les autorités compensent par une plus grande discipline en matière de dépenses et des dons extérieurs supplémentaires. Il est projeté que la position extérieure se consolide davantage en 2008 essentiellement grâce aux importants flux d'investissements étrangers, en dépit de l'aggravation du déficit du compte extérieur courant.

« Pour l'avenir, les perspectives économiques de Djibouti restent favorables, en dépit de l'impact du renchérissement des prix du pétrole et des produits alimentaires. Le PIB réel devrait continuer à progresser pour atteindre environ 7% par an à moyen terme, essentiellement grâce à d'importants flux d'investissements directs étrangers. Toutefois, le défi à court terme continuera d'être le maintien de la stabilité des prix et de la discipline budgétaire. Nous saluons les mesures que prévoient les autorités en vue de renforcer davantage la base des recettes fiscales, l'exécution du budget et la gestion de la liquidité.

« La mission poursuivra ses travaux à Washington, en consultation étroite avec les autorités de Djibouti en vue de soumettre le nouveau programme à l'examen du Conseil d'administration du FMI dès que possible. »



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100