Déclaration de M. Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du FMI, au cours de sa visite au Maroc

Communiqué de presse 08/186 (F)
Le 31 juillet 2008

M. Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), a fait la déclaration suivante le 30 juillet, 2008 à Rabat, au terme de la première journée de sa visite au Maroc :

« Je suis très heureux d'avoir l'opportunité d'effectuer cette première visite au Maroc en tant que Directeur général du FMI. J'ai félicité le gouvernement de S.M. Mohammed VI pour les progrès économiques solides enregistrés par le Maroc ces dernières années, qui ont fait de ce pays un pilier du développement dans la région. J'ai aussi rappelé que le Conseil d'administration du FMI, qui représente nos 185 États membres, a salué ces performances la semaine dernière au cours de son examen annuel de l'économie marocaine à l'issue des consultations au titre de l'Article IV des statuts du FMI.

À l'occasion de nos discussions, nous sommes convenus de la nécessité de soutenir la dynamique de réforme, y compris en ouvrant davantage le Maroc à l'économie mondiale, afin de rehausser les niveaux de vie et promovoir la création d'emplois. À l'instar de nombreux pays émergents, le Maroc doit faire face à l'envolée des prix mondiaux des denrées alimentaires et de l'énergie qui ont eu un impact significatif sur la balance commerciale et le budget. Il sera essentiel, à moyen terme, de réduire le poids des subventions en veillant notamment à mieux les cibler sur les plus démunis. Cela permettra aussi de dégager une marge de manœuvre pour accroître les dépenses d'investissement et les dépenses sociales, et aidera également à réduire davantage la dette publique.

J'ai aussi félicité Bank Al-Maghrib pour la gestion efficace de la politique monétaire. Cependant, la conjoncture internationale actuelle rendra la maîtrise de l'inflation plus difficile, et je me réjouis que la banque centrale soit prête à ajuster sa politique monétaire si les pressions inflationnistes s'amplifient.

Le secteur financier est solide et résistant aux chocs, et je me félicite des efforts engagés pour renforcer le contrôle prudentiel compte tenu de l'expansion rapide du crédit, en particulier dans l'immobilier. L'intégration de plus en plus poussée du Maroc dans l'économie mondiale doit aussi être saluée. J'ai indiqué au cours de mes entretiens que le FMI continuera d'appuyer les efforts de réforme du Maroc à travers ses conseils et son assistance technique».



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100