Déclaration de la mission du Fonds Monétaire à la conclusion d'une visite au Niger

Communiqué de presse No. 08/229 (F)
Le 2 octobre 2008

Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) conduite par M. Emilio Sacerdoti, chef de mission pour le Niger, a visité le Niger du 16 septembre au 2 octobre 2008 pour les discussions relatives à la première revue du programme soutenu par la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC) et à la consultation au titre de l'Article IV des statuts du Fonds. La mission a rencontré le Ministre de l'Économie et des Finances, M. Ali Mahaman Lamine Zeine, le Directeur National la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), M. Oumarou Gagere, les hauts responsables de plusieurs ministères, ainsi que les représentants du secteur privé, de la société civile et des bailleurs de fonds.

La mission a fait la déclaration suivante à Niamey le 2 octobre 2008 :

« Pendant la première moitié de 2008, l'activité économique a été soutenue par des investissements élevés privés et publics, et les pluies abondantes des derniers mois devraient apporter des bonnes récoltes. Le PIB devrait s'accroître de 5,9 pourcent en 2008, contre 3,3 pourcent en 2007. La flambée des prix des produits alimentaires importés et des hydrocarbures s'est traduite par un accroissement de l'inflation pour les 12 mois à août 2008, mais l'inflation devrait baisser dans les prochains mois en raison de la bonne récolte attendue. La mission se félicite des programmes d'aide alimentaire ciblée mis en place par le gouvernement, avec le concours des bailleurs, pour atténuer l'impact de la hausse des prix sur les groupes plus vulnérables. Au cours du premier semestre les dépenses et recettes budgétaires ont été cohérents avec le programme, et la performance sous le programme a été dans l'ensemble satisfaisante.

« La mission a tenu des discussions avec les autorités sur les perspectives pour 2009. Le gouvernement envisage d'utiliser dans le budget 2009 les ressources exceptionnelles reçues en 2008 pour financer des dépenses prioritaires dans l'infrastructure et les secteurs sociaux en conformité avec la Stratégie de Développement Accéléré et Réduction de la Pauvreté 2008-12. La mission a exprimé son soutien aux grandes lignes du budget, mais a souligné l'importance d' un examen attentif des projets d'investissement avant leur mise en œuvre.

« La mission a noté les progrès dans la mise en œuvre des réformes structurelles dans la gestion des finances publiques et du secteur financier, et a souligné l'importance de poursuivre cette action. Une attention particulière sera donnée dans le programme au renforcement de la gestion des finances publiques, à la simplification du régime fiscal pour promouvoir l'activité du secteur privé, et aux mesures pour améliorer le climat des affaires.

« Avec la poursuite de la mise en _uvre du programme, et sous réserve de l'approbation de la direction générale du Fonds, l'examen de la revue au titre de la FRPC par le Conseil d'Administration du Fonds devrait avoir lieu courant novembre ou décembre prochain. »



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100