Déclaration de la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, sur le Sommet du G-8

Communiqué de presse n° 13/220
18 juin 2013

Mme Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a rendu publique la déclaration suivante aujourd’hui, au terme du Sommet des dirigeants du G-8, à Lough Erne, en Irlande du Nord :

«Je tiens à remercier les dirigeants du G-8, et notamment notre hôte, le Premier Ministre du Royaume-Uni, M. David Cameron, de m’avoir invitée à traiter des questions relatives à la fiscalité mondiale. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos pays membres —dont ceux du G-8 — et avec l’Organisation de coopération et de développement économiques et d’autres institutions internationales, pour promouvoir de saines politiques budgétaires à l’échelle mondiale. Les régimes de fiscalité et la transparence des finances publiques occupent une place de choix dans notre assistance technique et nos activités courantes d’analyse économique et de conseil de politique générale, y compris les mesures destinées à promouvoir des systèmes d’imposition efficients et équitables et une administration fiscale plus solide.

«Il convient de féliciter M. Cameron et les autres dirigeants du G-8 d’avoir inscrit les questions de fiscalité internationale et de transparence à l’ordre du jour de ce sommet. L’évasion et la fraude fiscales à l’échelle internationale représentent des risques considérables pour les recettes publiques et constituent des menaces pour la crédibilité des systèmes fiscaux aux yeux des citoyens, tant dans les pays avancés que dans les pays en développement. À l’heure où presque tous les États ont besoin de mobiliser davantage de recettes, pour s’attaquer à des niveaux élevés d’endettement public au sortir de la crise ou pour financer des investissements d’importance vitale dans le développement humain, la lutte contre la fraude fiscale et le traitement de l’évasion fiscale doivent figurer au premier rang des mesures présentant un potentiel de mobilisation de recettes.

«Il convient également de féliciter les dirigeants du G-8 des 10 principes énoncés dans la déclaration de Lough Erne. L’engagement à promouvoir une fiscalité équitable, une plus grande transparence et un commerce ouvert permettra de sous-tendre la détermination plus générale à entretenir des politiques macroéconomiques saines et à rétablir une croissance économique plus vigoureuse et la création d’emplois. Le FMI se tient prêt à travailler en étroite collaboration avec ses pays membres — dont ceux du G-8 — et les autres institutions multilatérales sur ces grands dossiers et défis».



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100