Le Conseil d’administration du FMI avalise une allocation de DTS équivalant à 250 milliards de dollars EU pour renforcer la liquidité mondiale

Communiqué de presse n° 09/264 (F)
Le 20 juillet 2009

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a entériné une allocation de droits de tirage spéciaux (DTS) équivalant à 250 milliards de dollars EU, pour injecter de la liquidité dans le système économique mondial en épaulant les réserves de change des 186 États membres du FMI. Sur cette nouvelle allocation, un montant équivalent à quelque 100 milliards de dollars EU est destiné aux pays émergents et aux pays en développement, dont 18 milliards seront réservés aux pays à faible revenu. Cette proposition doit maintenant être soumise au Conseil des Gouverneurs du FMI pour approbation définitive.

« L’allocation de DTS est une des pièces maîtresses de la riposte du FMI à la crise mondiale, qui permettra de fournir un important appui aux États membres en ces temps difficiles » a déclaré Dominique Strauss-Kahn, Directeur général du FMI.

Cette allocation de DTS fait partie de l’arsenal du plan de 1 000 milliards de dollars EU convenu lors du Sommet du G-20 à Londres en avril dernier, auquel le Comité monétaire et financier international (CMFI) a souscrit, pour juguler la crise financière et économique mondiale en permettant à l’économie mondiale de renouer avec le crédit, la croissance et la création d’emplois. Si la proposition est votée par le Conseil des Gouverneurs à la majorité qualifiée de 85 % du total des droits de vote, au terme d’un scrutin qui sera clos le 7 août, l’allocation de DTS prendra effet le 28 août 2009.

« Cette allocation est un bon exemple de coopération monétaire face à la crise financière mondiale », a souligné le Directeur général.

L’allocation de DTS sera ouverte aux États membres du FMI participant au Département des droits de tirage spéciaux (tous les États membres actuellement), proportionnellement au montant de leur quote-part au FMI, qui correspond en gros à leur taille relative dans l’économie mondiale. Cette opération aura pour effet d’accroître l’allocation de DTS de chaque pays d’environ 74 % et de porter l’allocation totale des pays membres du FMI d’un montant équivalent à 33 milliards de dollars EU environ (21,4 milliards de DTS), à 283 milliards de dollars EU.

L’allocation de DTS des États membres est comptabilisée dans leurs réserves de change et offre aux économies émergentes et aux pays à faible revenu un volant de liquidité à bas coût, qui réduit le besoin pour eux de s’auto-assurer massivement. Des pays membres peuvent décider de céder tout ou partie de leur allocation à d’autres en échange de devises fortes pour faire face, par exemple, à des besoins de balance des paiements, alors que d’autres pays choisiront d’acquérir plus de DTS pour être en mesure de redéployer leurs réserves. En appuyant cette proposition d’allocation, le Conseil d’administration a souligné qu’elle ne doit pas faire échec à la poursuite de politiques macroéconomiques prudentes, ni se substituer à un programme appuyé par le FMI ou retarder la mise en œuvre de politiques d’ajustement.



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100