Fonds monétaire international

Search
Envíenos sus comentarios

Bulletin du FMI: Podcasts

Écoutez les économistes du FMI et d'autres experts discuter des principales questions économiques et financières d'actualité . Il est aussi permis de diffuser ces podcasts sur des stations de radio. Ces podcasts sont disponibles gratuitement sur iTunes

réinitialiser
page d’accueil

Croissance mondiale en hausse mais des risques subsistent

21 janvier 2014

Un homme lave les vitres d'un bâtiment à Washington, DC. La mise à jour du PEM table sur une croissance américaine de 2,8 pour cent en 2014 (photo: Samad/GettyImages)

La croissance de l’économie mondiale devrait s’accélérer cette année, selon le Fonds monétaire international. C’est ce qui ressort de la dernière mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale du FMI. Le FMI table sur une croissance mondiale voisine de 3,7 % cette année, qui passerait à 3,9 % en 2015.


Olivier Blanchard, FMI, économiste en chef

Afrique : maintenir le rythme

31 octobre 2013

Fonderie en Chine : un ralentissement de l’activité dans les pays émergents pourrait avoir des répercussions négatives sur l’Afrique (Photo : Roy Corbis)

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques de l’Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international prévoit pour la région une croissance de 6 % en 2014, contre 5 % prévus pour cette année. La région bénéficie de l’amélioration de la conjoncture aux niveaux local et mondial.


Isabell Adenauer, FMI, Département Afrique

Nouvelle configuration de la croissance mondiale

10 octobre 2013

Usine d’automobiles en Chine. Les pays émergents affichent une croissance économique moins bonne que prévu(Photo: Xu/Corbis)

Le FMI prévoit une croissance de 2,9 % de l'économie mondiale cette année, soit moins que les 3,2 % enregistrés l'année dernière. La croissance sera vraisemblablement tirée par les économies avancées, tandis que les pays émergents afficheront des résultats moins bons que prévu.


Olivier Blanchard, FMI, économiste en chef

Les envois de fonds, un frein au développement?

1 août 2013

Changeur de devises à Manille. Les envois de fonds constituent une des principales sources de devises pour des pays comme les Philippines (photo: Ranoco /Corbis)

Si vous faites partie de ces milliers de gens qui envoient de l’argent à leurs parents et amis à l’étranger, attention! Peut-être faites-vous autant de mal que de bien, selon un économiste du FMI. Ces envois de fonds peuvent certes secourir des familles dans le besoin, mais ils peuvent aussi saper la croissance économique.


Ralph Chami, FMI, Département Moyen-Orient et Asie centrale

Crise de croissance mondiale

9 juillet 2013

Un travailleur en Chine. L'économie mondiale souffrent d’une croissance inférieure aux prévisions dans les pays émergents (photo: STR/AFP/ Newscom)

La croissance de l'économie mondiale est inférieure aux prévisions, note le FMI dans son dernier rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale. Le FMI a révisé à la baisse la croissance pour cette année à 3,1 %, et préviens que les risques augmentent en particulier dans les pays émergents.


Olivier Blanchard, FMI, Economiste en chef

En quête de l’or liquide

27 juin 2013

Production de sirop d’érable au Canada. L’offre de sirop d’érable est strictement réglementée par la réserve stratégique mondiale (Photo: Ury/Corbis)

De nombreux pays créent des cartels à fin de contrôler le prix d’importants produits de base, dans le but de protéger d’importants secteurs d’activité locaux entre autres. Cependant, nombreux sont ceux qui reprochent aux cartels de pénaliser les consommateurs. Nous examinons le pour et le contre des cartels, en partant de l’exemple de la production du sirop d’érable.


Jacqueline Deslauriers, FMI, Département de la communication

Pourquoi votre réussite dépend de fonctionnaires bien formés

30 mai 2013

Dans les pays pauvres, l'absence d'opportunités conduit les plus éduqués à se regrouper dans le secteur public, déclare M. Arezki (Photo: Trower /Corbis)

La réussite économique d'un pays dépend beaucoup du niveau d'éducation de sa population. Mais Rabah Arezki avance qu'une administration publique hautement éduquée est également cruciale pour la croissance.


Rabah Arezki, FMI, Département des études

Afrique : croissance forte et perspectives encourageantes

10 mai 2013

Un marché au Niger. Le dynamisme des pays à faible revenu stimule la croissance en Afrique subsaharienne (Photo : Taggart/Corbis)

Grâce à l’amélioration progressive des perspectives économiques mondiales, le taux de croissance devrait atteindre 5,5 % en Afrique subsaharienne, selon les dernières prévisions du FMI. Mais ce chiffre masque des disparités au sein de la région.


Roger Nord, FMI, Département Afrique

Sur le chemin de la reprise

16 avril 2013

Usine de meubles au Botswana. Les pays en développement font encore face à de nombreux problèmes, selon le FMI (Photo: Pettersson/Corbis)

Bien qu'une croissance mondiale de 3,3 % soit prévue cette année, et de 4 % en 2014, la santé de l'économie mondiale est mitigée. Blanchard, économiste en chef au FMI, explique que, si nous avons passé le pire, les dirigeants ne peuvent toujours pas se permettre de relâcher leur effort.


Olivier Blanchard, FMI, économiste en chef

De l'agriculture à l'industrie et au-delà

4 avril 2013

Désert de Xinjiang (Chine). Contrairement à l'est de la Chine, l'ouest du pays n'est pas bien intégré à l'économie mondiale, selon Wacziarg (Photo: Liqun/Corbis)

Dans le processus de développement, les pays subissent des changements structurels. Autrement dit, leurs priorités économiques évoluent d'un secteur à l'autre. Ils diversifient leurs produits, favorisant ainsi leur ascension économique. Mais quand un pays aussi vaste que la Chine procède à des réformes structurelles, l'impact se ressent au-delà de ses frontières.


Romain Wacziarg, Université de Californie, L.A.

Réformer les subventions énergétiques en Afrique

27 mars 2013

Une centrale électrique en Afrique du Sud. Toute reforme du secteur de l’énergie doit inclure des mesures de protection des pauvres (photo : Sibeko/Newscom)

Les subventions énergétiques jouent un rôle important dans de nombreuses régions du monde. Elles peuvent aider les pauvres en facilitant leur accès à l'énergie. Toutefois, une nouvelle étude du FMI indique que ces subventions ont souvent des conséquences imprévues.


Roger Nord, FMI, Département Afrique

Une brève histoire de la dette

14 mars 2013

Une clinique en Tanzanie. Si moins de ressources sont consacrées au service de la dette, il en reste plus pour des secteurs tels que la santé (photo: Sitton/Corbis)

Les pays d'Afrique subsaharienne enregistrent de bons résultats aujourd'hui, mais il n'y a pas si longtemps, ils étaient surendettés. Dans les années 70, beaucoup d'entre eux ont emprunté dans des proportions intenables et se sont trouvés dans l'incapacité de repayer leur dette.


Hervé Joly, FMI, Département Afrique

Eviter la dette tout en encourageant l’investissement public

21 février 2013

Construction d’une route au Mozambique. Selon Issoufou, de bons projets d’investissement public peuvent contribuer à la croissance (photo : Taylor/Corbis)

L'Afrique subsaharienne a connu une croissance économique soutenue ces cinq dernières années grâce, en partie, à l’augmentation des investissements publics. Ces dépenses publiques peuvent permettre d’améliorer les infrastructures et de renforcer les secteurs de l’éducation et de la santé.


Salifou Issoufou, FMI, Département des études

Fortifier les états fragiles

14 février 2013

Femme somalienne s’approvisionnant en eau. La Somalie n’est pas en mesure de répondre à certains des besoins fondamentaux de la société (Photo: Courbet/Corbis)

Un état est considéré fragile lorsqu’il souffre d’instabilité politique et économique, de pauvreté, qu’il se prête au trafic humain, qu’il est ravagé par les maladies ou qu’il subit tous ces fléaux à la fois. Mais comment identifier un état fragile et quelles politiques les états fragiles peuvent-ils mener pour devenir des nations pleinement opérationnelles?


Clare Lockhart, Institute of State Effectiveness et co-auteur de «Fixing Failed States»

Les dispositifs de protection sociale : l’exemple du Burkina Faso

1 février 2013

Enfants à Banfora, Burkina Faso. Les dispositifs de protection sociale du pays étaient fragmentés et ne parvenaient pas à cibler les plus pauvres (Photo: Claassen/ Corbis)

Au Burkina Faso, le FMI œuvre avec les autorités à la mise au point de programmes ciblés de promotion du bien-être. L’objectif est de recenser et d’aider les couches de population les plus vulnérables. Il s’agit toutefois d’un travail de longue haleine.


Isabell Adenauer, FMI, Département Afrique

Légère accélération de la croissance en 2013, selon le FMI

23 janvier 2013

Un travailleur du bâtiment, en Californie. Un retournement du marché immobilier devrait contribuer à porter la croissance américaine à 2 % en 2013 (photo: Blake/Reuters/Newscom)

Dans le dernier rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale, le FMI prévoit une croissance de 3,5 % cette année. Dans ce podcast, Mr. Blanchard explique qu'en dépit de l'amélioration des perspectives, les dirigeants doivent s'attaquer aux risques qui pèsent sur l'économie mondiale.


Olivier Blanchard, économiste en chef, FMI

Afrique : s’affranchir de la dépendance des matières premières

17 janvier 2013

Cueillette du thé au Kenya. Les pays qui dépendent des exportations de matières premières sont vulnérables aux fluctuations des cours (photo: Hicks/Corbis)

Durant ces dernières années, l’évolution en dents de scie des cours des matières premières a porté atteinte à de nombreuses régions, et notamment à l’Afrique subsaharienne. Le sort des pays de la région est en effet intimement lié aux fluctuations de ces prix. Que peuvent donc faire les pays pour se protéger contre ces chocs?


Jon Shields, FMI, Département Afrique

Acemoglu : l’inclusion est essentielle à la croissance

10 janvier 2013

Chantier en Chine. Acemoglu : les pays doivent construire de solides institutions pour assurer la croissance (Photo: Construction Photography/Corbis)

Selon Acemoglu, la pauvreté ou la prospérité d’une nation sont sans doute autant l’affaire de la politique que de l’économie. Il avance que les pays plus démocratiques dotés d’institutions politiques «inclusives» parviennent à créer et à entretenir la prospérité, tandis que les régimes «extractifs» autoritaires mènent à la pauvreté.


Daron Acemoglu, économiste, Institut de technologie du Massachusetts, co-auteur de «Why Nations Fail»

La résilience des pays en développement

13 novembre 2012

Kuala Lumpur (Malaisie). De nombreux pays d'Asie du Sud-Est ont adopté le ciblage de l'inflation, ce qui a accru leur résistance aux crises.

Les pays émergents et en développement ont remarquablement résisté au récent marasme économique. De la crise asiatique des années 1990 à la crise de 2008, ils ont vite rebondi, prenant même de l’essor. Comment expliquer cette amélioration de la performance ? Abdul de Guia Abiad remonte aux sources de nombreux cas de réussite et cerne quelques facteurs communs.


Abdul de Guia Abiad, FMI, département des études

Partenariats public-privé : une voie d’avenir pour l’Afrique?

2 novembre 2012

Afrique du Sud. Les PPP, généralement associés aux projets d’infrastructure, s’étendent désormais au secteur social (Photo: Groenendijk/Harding/Newscom)

Les partenariats public-privé (PPP) peuvent profiter aux pouvoirs publics en leur apportant une nouvelle source de financement des projets d’équipement à longue échéance et en leur permettant d’en partager les risques. Durant les vingt dernières années, de plus en plus de pays — beaucoup d’entre eux en Afrique — ont expérimenté cette forme de collaboration.


Isabell Adenauer, FMI, Département Afrique

Le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’économie régionale

24 octobre 2012

Des produits nigérians sont déchargés d’un bateau au Tchad. Ces deux pays entretiennent des relations commerciales importantes (Photo: Reuters/Corbis)

Les liens économiques sont plus importants que jamais dans une économie mondialisée. En Afrique subsaharienne par exemple, les résultats de l’Afrique du Sud et du Nigéria, les deux plus grandes économies africaines, peuvent avoir des retombées bien au-delà de leurs frontières.


Cheikh Anta Gueye, FMI, Département Afrique

Utiliser les impôts pour réduire les inégalités

19 octobre 2012

Bidonvilles et gratte-ciels à Rio de Janeiro. Lutter contre les inégalités devrait être la priorité absolue dans les pays émergents, selon Piketty (photo: Scorza/Newscom)

La crise financière mondiale a mis en évidence l'augmentation des inégalités de revenus dans le monde. Thomas Piketty a étudié cette disparité croissante ces dernières années et plaide en faveur d'une imposition progressive pour atténuer cette tendance.


Thomas Piketty, Ecole d'économie de Paris

L’Afrique maintient sa croissance dans un monde incertain

12 octobre 2012

Récolte du thé au Kenya. Les pays à faible revenu comme le Kenya devraient connaître une croissance vigoureuse cette année.

Malgré l’atonie de l’économie mondiale, l’Afrique subsaharienne continue à faire preuve de résilience : le taux de croissance devrait être d’environ 5 % cette année. Pourtant, pendant que les pays à faible revenu continuent de croître, l’activité ralentit dans les pays à revenu intermédiaire, en particulier ceux qui ont des liens étroits avec les marchés européens.


Roger Nord, FMI, Département Afrique

De sombres perspectives pour l'économie mondiale

8 octobre 2012

Afrique du Sud. L'affaiblissement de la demande des pays avancés pèsent sur la croissance dans les pays émergents et les pays en développement (Photo:Qihua/Corbis)

Les perspectives de l'économie mondiale se sont détériorées. Dans ses dernières prévisions, le FMI a révisé à la baisse ses projections de croissance à 3,3 % pour cette année. Olivier Blanchard, économiste en chef au FMI, explique ce qui freine la reprise.


Olivier Blanchard, économiste en chef, FMI

Endiguer la volatilité des prix

4 octobre 2012

Récolte de maïs au Manitoba (Canada). Le prix du maïs a subi le contrecoup de la sécheresse aux États-Unis depuis un demi-siècle, selon Samya Beidas-Strom. (photo : Reede/Corbis)

Devant la recrudescence de la hausse des prix des produits alimentaires et pétroliers, Samya Beidas-Strom, économiste au FMI, montre que la volatilité de ces prix peut être atténuée.


Samya Beidas–Strom, FMI, Département des études

Comprendre les crises financières

21 septembre 2012

New York, 1927. Les conséquences des premières crises financières étaient les retraits massifs de fonds par les clients qui n’avaient plus confiance en leur banque (Photo: Underwood/ Corbis)

Le monde connaît des crises financières depuis des siècles. De la crise monétaire de l’Empire romain jusqu’aux événements les plus récents, comme l’affaissement du système financier en 2008. Les crises financières sont une constante des économies de marché. Selon Gary Gorton, de l’Université Yale, les crises sont inhérentes à tout système financier, mais on peut atténuer leurs effets en appliquant les bonnes politiques.


Gary Gorton, Professeur, Université Yale

Les leçons de la réussite économique de la Chine et de l’Inde

13 septembre 2012

Construction d’autos à Bangalore, en Inde. Grâce à l'exportation, l’Inde a affiché ces dernières années l’un des taux de croissance économique les plus élevés au monde. (Photo : Jagadeesh/newscom)

Ces dernières années, les taux de croissance économique de l’Inde et de la Chine ont compté parmi les plus élevés au monde. Mais pour maintenir ce rythme, les deux pays devront procéder à des réformes, selon un économiste du FMI.



James Walsh, FMI, Département Asie et Pacifique

L’intégration économique mondiale selon Kemal Dervis

30 août 2012

Quartier des affaires de Shanghai, Chine. Selon M. Dervis, à terme, les pays émergents et en développement dépendent moins des pays avancés (photo : Puddy/Corbis)

Selon Kemal Dervis, trois tendances fondamentales sont aujourd’hui à l’œuvre au sein de l’économie mondiale : la convergence de la croissance des économies émergentes et avancées, l’interdépendance des mouvements conjoncturels des différents pays et la divergence des revenus au sein des sociétés.


Kemal Dervis, Vice-président et Directeur du département Global Economy and Development de la Brookings Institution.

Les dangers de l’optimisme

24 août 2012

Tableau de cotation à la bourse de Wuhan, Chine. Selon Reinhart, les dirigeants négligent souvent les risques économiques en période faste (photo : Imaginechina/Corbis).

Pour l’économiste Carmen Reinhart, les crises sont souvent le produit d’un excès de confiance dans le système économique et financier. Dans Occupy Handbook, ouvrage récent dont elle est l’un des co-auteurs, elle met en garde contre l’optimisme aveugle affiché par les gouvernants, ce qu’elle appelle le syndrome du «mais-cette-fois-ci-c’est-différent».


Carmen Reinhart, économiste, Peterson Institute for International Economics

Vaincre la malédiction des ressources naturelles

16 août 2012

Fonderie de cuivre au Chili, pays qui a réussi a atténuer la malédiction des ressources naturelles, selon M. Frankel.

Les pays riches en ressources minérales et matières premières, telles que pétrole, cuivre ou bien encore café, ont traditionnellement enregistré des taux de croissance inférieurs à ceux des pays moins bien dotés par la nature. C’est ce qu’il est convenu d’appeler la «malédiction des ressources naturelles». Jeffrey Frankel explique les moyens qui, selon lui, permettraient d’atténuer, ou même de conjurer cette malédiction.


Jeffrey Frankel, Économiste, National Bureau of Economic Research

Haïti: Un pays qui se relève

9 août 2012

Reconstruction à Port-au-Prince. Beaucoup d’Haïtiens ont quitté les camps de réfugiés dans de nouveaux logements (Photo: Asael/Corbis)

Plus de deux ans après le séisme qui a dévasté Haïti, la situation du pays le plus pauvre des Amériques s’est-elle améliorée? Dans ce podcast, le Chef de mission du FMI pour Haïti explique le lent processus de redressement du pays.


Boileau Loko, FMI, Chef de mission pour Haïti

Crédit de précaution pour le Maroc

3 août 2012

La ville impériale de Marrakech. Les recettes du tourisme devraient contribuer à stabiliser les réserves (Photo: Hughes/Corbis).

Le FMI a approuvé une ligne de crédit de précaution de 6,2 milliards de dollars en faveur du Maroc pour l’aider à se prémunir contre les fluctuations des cours du pétrole et les éventuelles retombées de la baisse de conjoncture en Europe.


Dominique Guillaume, FMI, Chef de mission pour le Maroc

Un nouveau cap pour le Malawi

2 août 2012

Pêcheurs au Malawi. Le nouveau prêt du FMI permettra de financer des programmes sociaux en faveur des populations les plus pauvres (Haitao/Newscom)

Après une période de forte croissance entre 2007 et 2010, la situation économique du Malawi s’est détériorée. Le taux de croissance qui se situait à 6,5 % en 2010 a perdu 2 points en 2011. Cependant, depuis avril, avec l’entrée en fonction d’un nouveau gouvernement, le pays connaît un regain de stabilité et renoue le dialogue avec les bailleurs de fonds.


Tsidi Tsikata, FMI, Chef de mission pour le Malawi

L'economie chinoise ralentit

27 juillet 2012

Magasin d’électroménager en Chine. Selon M. Rodlauer, les Chinois doivent épargner moins et dépenser plus(photo : Ryan Pyle/Corbis)

La croissance de l’économie chinoise se modère, mais cela n’est pas nécessairement négatif. Le FMI dresse un bilan de la deuxième économie de la planète


Markus Rodlauer, FMI, Chef de mission pour la Chine

Briser le cycle du sous-développement

19 juillet 2012

Cape Town, Afrique du Sud. Une hausse d'investissement en infrastructures est fondamentale au développement économique (photo: Corbis/Rieger)

L’Afrique subsaharienne a parcouru un chemin considérable. Il y a une dizaine d’années, d’aucuns parlaient d’un «continent sans espoir». Aujourd’hui, de nombreux observateurs soulignent la montée en puissance de l’Afrique. Thierry Tanoh partage ses idées sur les perspectives de développement de l'Afrique.


Thierry Tanoh, ex-Vice-Président de la Société financière internationale pour l'Afrique subsaharienne et l'Amérique latine.

Le déclin des classes moyennes

16 juillet 2012

Remise des diplômes, Etats-Unis. Accès des classes défavorisées à une éducation de qualité est un des moyens de combattre l’inégalité (Photo: Elder/Corbis)

Face aux inégalités qui ne cessent de se creuser, il est courant de ne voir que les extrêmes de l’échelle salariale : les grandes fortunes et les gens qui peinent à survivre. Raghuram Rajan, ancien chef économiste du FMI estime que c’est plutôt le déclin des classes moyennes qui doit nous préoccuper.


Raghuram Rajan, Professeur de finances à la Booth School of Business de l’Université of Chicago.

Allégement de dette en faveur de la Côte d’Ivoire

26 juin 2012

La réforme de l’industrie du cacao-l’une des conditions à l’octroi de l’allégement de dette (Photo: Zhao Yingquan/Xinhua Press/Corbis)

La Côte d’Ivoire vient de se voir accorder un allégement de dette de plus de sept milliards de dollars. Cela représente plus de 60 % de la dette extérieure du pays et ouvre des perspectives plus viables pour celui-ci.


Doris Ross, Chef de mission du FMI pour la Côte d’Ivoire

L’obsession du pouvoir aux dépens de la croissance

31 mai 2012

Occupy Wall Street. Ce mouvement est l’expression la plus récente d’une longue tradition de protestation aux USA (Photo: Reuters/Newscom)

Pourquoi certains pays sont-ils riches et d’autres, pauvres? Pour James Robinson, la richesse d’un pays est liée avant tout à la mesure dans laquelle le citoyen moyen a la possibilité de bénéficier de la croissance économique globale du pays. Mais, précise-t-il, il y a toujours des minorités soucieuses d’accaparer le pouvoir et la richesse.


James Robinson, co-auteur de “Why Nations fail”

Comment absorber les envolées des cours du pétrole

25 mai 2012

Pompage de pétrole en Californie. Durant la décennie écoulée le monde a utilisé le pétrole de manière plus efficiente (photo: Georgia/Corbis)

Durant la dernière décennie, les cours du pétrole ont quadruplé, atteignant des niveaux jamais vus depuis les années 70. L’économie mondiale s’est toutefois montrée résiliente face à l’envolée des cours. Éclairage de Jorg Decressin du Département des études du FMI.


Jorg Decressin, FMI, Dépt des études

Nouveau départ pour la Guinée

17 mai 2012

Pêcheurs en Guinée. Le gouvernement entend investir dans l’agriculture pour renforcer la sécurité alimentaire du pays (photo: Gnago/Corbis)

Après une longue période de troubles sociaux, la Guinée renoue avec la stabilité politique. Selon le FMI, en 2012 le taux de croissance du PIB devrait se situer à 4,7 %. Malgré des perspectives favorables, la Guinée reste aux prises avec un niveau élevé d’inflation et de déficit. Le Ministre des Finances guinéen explique son programme économique pour les années à venir.


Kerfalla Yansane, Ministre des Finances de Guinée

Malgré les incertitudes, l’Afrique maintient sa croissance

14 mai 2012

Oléoducs près de Port Harcourt. Le Nigeria a relativement bien réussi à gérer ses recettes pétrolières (photo: George Steinmetz/Corbis)

Dans la dernière édition des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, le FMI explique la solide croissance que connaît la région par le fait qu’elle soit relativement isolée des facteurs négatifs qui plombent l’économie de beaucoup d’autres pays.


Roger Nord, Département Afrique du FMI

La Côte d’Ivoire après la crise

4 mai 2012

Cacao prêt à l'exportation. La Côte d'Ivoire réformera la filière cacao pour réduire sa dépendance économique envers ce produit (photo: Hahn/Corbis)

Après des années de conflit, la plus grande économie d'Afrique de l'Ouest se tourne vers l'avenir avec des politiques revigorées. Entretien avec Charles Koffi Diby, Ministre des finances.


Charles Koffi Diby, Ministre des finances de la Côte d'Ivoire

Les perspectives d’avenir du Burkina Faso

27 avril 2012

Des étangs salés au Burkina Faso. Le gouvernement investira dans le secteur agricole afin d’augmenter le taux d’emploi (Photo : Touzon/Corbis)

Après une année tumultueuse, le Burkina Faso doit maintenant affronter les retombées humanitaires du conflit malien sur son territoire, ainsi qu’une légère crise alimentaire tout en gérant les effets d’une conjoncture économique mondiale difficile.


Lucien Bembamba, Ministre des finances du Burkina Faso

Embellie des perspectives mondiales, mais des risques subsistent

18 avril 2012

Sur un site pétrolier en Azerbaïdjan. Une montée des cours pourrait enrayer la reprise mondiale (photo: Remi Benali/Corbis)

Les perspectives de l’économie mondiale s’améliorent lentement, mais une autre crise en Europe ou une montée en flèche des cours du brut pourrait compromettre une reprise mondiale fragile, déclare Olivier Blanchard dans un entretien accordé à l’occasion de la publication du rapport des Perspectives de l’économie mondiale.


Olivier Blanchard, Conseiller économique, FMI.

La croissance des investissements chinois en Afrique

13 avril 2012

Ingénieurs étrangers sur une plate-forme pétrolière près de Port Harcourt, Nigéria. Les ressources naturelles de l’Afrique attirent un volume croissant d’investissements chinois.

Les investissements chinois en Afrique subsaharienne ont été en hausse ces dernières années, culminant en 2008 à plus de 5 milliards de dollars. Bien que non sans controverse, leur expansion a un effet majeur sur la croissance africaine. Mais ce mouvement se poursuivra-t-il?


Antoinette Sayeh, Directrice, Dépt Afrique du FMI

Aide extérieure et envois de fonds, vecteurs de croissance

29 mars 2012

Comptage de dollars et de pesos philippins. Les experts soulignent que pour profiter des envois de fonds, il faut en réduire les coûts (photo : Rolex dela Pena/epa/Corbis)

Les envois de fonds jouent un rôle de plus en plus important dans le financement des pays en développement. Comment donc mettre en valeur l’argent envoyé par les travailleurs migrants pour combattre la pauvreté au niveau mondial?


Kangni Kpodar, FMI, Dépt des finances publiques

Une union sans cesse plus étroite

22 mars 2012

Femme ivoirienne vendant du beurre de karité dans la capitale, Abidjan. La Côte d’Ivoire est le principal moteur de la croissance économique de l’UEMOA (photo : Gouegnon/Corbis)

Malgré les retombées de la crise de la dette européenne, les troubles en Côte d’Ivoire et une grave sécheresse au Sahel, tout porte à croire que l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) fera la preuve de sa résilience cette année. Le FMI estime que, après avoir été inférieur à 1 % en 2011, le taux de croissance sera de 7 % cette année.


Herve Joly, FMI, Dépt Afrique

Eviter les pièges de l’exploitation des ressources naturelles

16 mars 2012

Bracelet en cuivre. L'abondance de ressources naturelles peut stimuler la croissance, mais peut aussi réduire la compétitivité, note Roger Nord (Photo: Reed/Corbis).

Ces dernières années, beaucoup de pays subsahariens ont profité de la hausse des cours des produits de base. Mais l'abondance de ressources naturelles apporte ses propres problèmes. Le FMI  organise une conférence à Kinshasa pour examiner comment ces problèmes peuvent être surmontés.


Roger Nord, FMI, Dépt Afrique

Famine au Sahel

8 mars 2012

Jeune nomade dans le désert. Les populations sahéliennes souffrent de pénuries alimentaires chroniques (Photo: Baldizzione/Corbis)

La famine est un problème chronique du Sahel, mais la sécheresse qui sévit actuellement a anéanti les cultures et aggravé la situation alimentaire. Des millions de personnes sont menacées. La communauté internationale en est-elle consciente?


Eric Munoz, Oxfam America
Christian Josz, FMI
Meera Shaka, Banque Mondiale
Jacques Higgins, Programme alimentaire mondial
John Staatz, l’université de Michigan State

Les investissements étrangers dopent la croissance

1 mars 2012

Usine chinoise de chaussures au Nigéria. Les IDE représentent à présent 5 à 6 % en moyenne du PIB des pays à faible revenu, selon Montfort Mlachila (photo: Qiu Jun/Xinhua /Corbis)

Au niveau mondial, les investissements directs étrangers explosent. En 2007, ils se sont envolés à 2 billions de dollars EU. Les investissements des nations BRICS dans les pays à faible revenu  se sont nettement accélérés, alimentant la croissance et le développement.


Montfort Mlachila, FMI,  Dépt Afrique

La riposte à une crise alimentaire

23 février 2012

Hameau et champs de mil, Niger. La sécheresse a détruit les récoltes au Sahel et risque de provoquer une crise alimentaire (Photo: Houtryve /Corbis)

Une nouvelle crise s’annonce dans une région depuis longtemps soumise aux pénuries alimentaires. La sécheresse fait resurgir le spectre de la faim pour des millions d’habitants du Sahel. L’un des pays de la région — le Mali — a entrepris de gérer la menace d’une nouvelle urgence alimentaire.


Chritsian Josz, FMI, Dépt Afrique

Le financement des infrastructures en Afrique

16 février 2012

Construction d’une route au Kenya. Les nouvelles sources de financement des infrastructures peuvent être sources de difficultés (photo : Corbis/ Xinhua/ Zhao)

À l’échelle mondiale, les pays africains sont probablement parmi les moins biens lotis en matière d’infrastructure. Pendant de longues décennies, les gouvernements de la région manquaient d’options pour financer ces projets. La situation a changé, mais pas nécessairement dans le bon sens.


Rafael Portillo, FMI, Dpt. des études

Notations des agences : Faut-il s’y fier?

4 février 2012

Manifestation devant le siège de Standard & Poor’s à Paris. On reproche aux dégradations de note de miner la confiance dans l’Europe (photo : EPA/Langsdon/Corbis)

Depuis l’éclatement de la crise financière mondiale, les agences de notation ne cessent d’être vouées aux gémonies. De fait, la commission d’enquête mise en place aux États-Unis pour élucider les causes de la crise voyait en elles «d’importants facteurs de l’effondrement financier». Mais en fin de compte, qu’est-ce qu’une agence de notation? Quel est son rôle exactement?


Amadou Sy, FMI, Département des marchés monétaires et de capitaux

La lutte contre la corruption

20 janvier 2012

Rassemblement durant les premières élections libres en Tunisie en 2011, à la suite d'années de corruption et de régime autoritaire (Photo: Koren/Corbis)

La corruption est omniprésente dans le monde, mais elle touche les pays en développement de façon disproportionnée. Un économiste du FMI souligne le rôle que joue l'ordre politique et précise que certains systèmes de gouvernement sont mieux à même de combattre la corruption que d'autres.


Rabah Arezki, Économiste, FMI

Le FMI revoit ses prévisions de croissance mondiale

20 janvier 2012

Sans une croissance vigoureuse il sera difficile de s'attaquer au chômage. «La solution passe nécessairement par une forte croissance », déclare M. Blanchard (Photo: FMI)

Le FMI a sensiblement révisé à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour cette année. Lors d'une entrevue marquant la mise à jour des Perspectives de l'économie mondiale, Olivier Blanchard, le conseiller économique du FMI signale que la zone euro connaîtra vraisemblablement une modeste récession qui touchera le reste du monde.


Olivier Blanchard, Conseiller économique, FMI

Faire des affaires au Kenya

12 janvier 2012

La révolution des technologies de l'information a créé de nouvelles possibilités, affirme M. Gathitu (photo: Richard T. Nowitz/Corbis)

Le Kenya, l'une des économies les plus dynamiques d'Afrique, bénéficie de l'essor des technologies de l'information. Kariuku Gathito, jeune entrepreneur kenyan, est le fondateur de Zege Technologies, un fabricant de logiciels spécialisé dans le transfert d'argent mobile. Dans ce podcast, il nous parle de l'activité commerciale dans l'une des économies les plus performantes du continent.


Kariuki Gathitu, Zege Technologies, Kenya

La croissance africaine face aux incertitudes mondiales

6 janvier 2012

Lingot d'or de la mine d'Ashanti (Ghana). Les matières premières restent la principale exportation de l'Afrique déclare M. Nord (photo : Max Milligan/Corbis)

La plupart des pays africains devraient se maintenir sur la voie de la croissance en 2012. Cependant, les sombres nuages qui pèsent sur l'économie mondiale menacent ces bonnes perspectives. Roger Nord, du Département Afrique du FMI, évoque les défis que l'Afrique devra relever cette année.


Roger Nord, FMI, Dépt Afrique

Prévenir la famine

22 décembre 2011

Jeune Somalienne et son enfant malnutri. La famine a frappé des milliers de personnes dans la région (Stuart Price/UN/handout)

Suite aux famines qui avaient ravagé l'Éthiopie il y a près de 30 ans, la coopération américaine avait aidé à mettre en place un système d'alerte avancée pour détecter les risques de pénurie alimentaire. Comment expliquer alors que le drame de la Corne de l'Afrique n'ait pas pu être prévu?


Mwangi Kimenyi, Institut Brookings
Josette Sheeran, Programme Alimentaire Mondiale
Ray Offenheiser, Oxfam America
Njuguna Ndung'u, Banque Centrale du Kenya

La Directrice générale du FMI se rend en Afrique

15 décembre 2011

«Le but de ma visite [en Afrique] est d’être à l’écoute et de prendre la mesure de ce qui est attendu de nous», a déclaré Christine Lagarde (FMI/Michael Spilotro)

Christine Lagarde se prépare à effectuer son premier déplacement en Afrique en qualité de Directrice générale du FMI. Dans ce podcast, elle explique l’objectif de sa visite au Nigéria et au Niger, et évoque l’étroite relation de partenariat qui existe entre le continent et l’institution.


Christine Lagarde, FMI, Directrice générale.

Qui dit inégalité, dit endettement

8 décembre 2011

Soupe populaire durant la Grande dépression (1930). M. Kumhof voit des similitudes entre la Grande dépression et la crise actuelle. (Bettmann/CORBIS).

Depuis une trentaine d'années, dans beaucoup de pays, les riches deviennent encore plus riches, tandis que les revenus de la grande majorité des ménages ne bougent pas. Cette aggravation des inégalités de revenu s'accompagne d'un endettement croissant. Comment en est-on arrivé là? Des économistes du FMI pensent avoir des éléments de réponse, et établissent un lien entre la montée des inégalités et l'endettement.


Michael Kumhof, FMI, Dépt des études.

La Chine s'éveille

1 décembre 2011

Lever de soleil sur Pudong (Shangai). La Chine pourrait devenir la nouvelle super puissance économique selon Subramanian. (Paul Hardy/Corbis)

La Chine talonne les États-Unis pour la place de première puissance économique mondiale. L'économie chinoise pourrait dépasser l'économie américaine en un peu moins de dix ans, d'après Arvind Subramanian. Dans un livre qui vient de paraître, il entrevoit un monde dominé par la superpuissance économique de la Chine.


Arvind Subramanian, Peterson Institute for International Economics

La croissance est l'affaire de tous

23 novembre 2011

Utilisatrice de services de micro-crédit. La micro-finance est un volet important de la croissance solidaire selon M. Bourguignon (Phillipe Lissac/ Corbis)

L'essor de l'activité économique profite-t-il à tous? De nombreux économistes parviennent maintenant à la conclusion qu'il est en fait dans l'intérêt d'un pays de promouvoir une croissance solidaire.


Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Banerjee : Voyons au-delà de l'agriculture

17 novembre 2011

Riziculture au Sénégal. Banerjee rappelle que pour doper leur croissance, les pays pauvres doivent diversifier leur économie et ne plus dépendre de l'agriculture (Philippe Lissac/ Godong/Corbis)

Durant ces derniers mois les cours des produits de base sont montés en flèche et beaucoup de pays en développement ont eu du mal à s'approvisionner pour nourrir leur population. Que peuvent faire les pays pauvres pour se protéger contre le renchérissement des denrées alimentaires?


Abhijit Banerjee, Massachusetts Institute of Technology (MIT)

Politique et bonne gestion des ressources naturelles

10 novembre 2011

Palais Présidentiel, Sénégal. «L'abondance de ressources naturelles entraîne des risques économiques et politiques», signale Michael Ross. (Bernard Desjeux/CORBIS)

De nombreux écueils économiques vont de pair avec l'abondance de ressources naturelles dans un pays : hyperinflation, «syndrome hollandais» ou volatilité des cours des produits de base. Mais il y a aussi des risques politiques. Un politologue explique pourquoi les considérations politiques sont aussi importantes que les facteurs économiques.


Michael Ross, Université de Californie, Los Angeles (UCLA)

Stiglitz: Pour une croissance solidaire

3 novembre 2011

Une croissance qui n’est pas largement partagée peut être une cause d’instabilité, explique M. Stiglitz, qui prône une vision plus globale de la croissance (Orjan F. Ellingvag/Corbis)

Voici plus d’un demi-siècle, que le produit intérieur brut sert de principal indicateur du progrès d’un pays. Or, selon Joseph Stiglitz, le PIB ne rend pas compte du bien-être général. Le prix Nobel plaide pour une croissance plus solidaire.


Joseph Stiglitz, économiste, Université de Columbia, NY

Promouvoir une croissance inclusive

27 octobre 2011

Éthiopie. Les investissements dans l'agriculture pourraient promouvoir une croissance solidaire, selon Thomas (Michael Hanson/NGS/Corbis)

Depuis une dizaine d'années, de nombreux pays d'Afrique subsaharienne connaissent une croissance plus dynamique que par le passé. Mais les fruits de cette croissance sont-ils partagés équitablement? Deux économistes du FMI examinent le rapport entre la croissance économique et l' amélioration du sort des plus démunis.


Rodrigo Garcia-Verdu et Alun Thomas ,FMI, Dépt des études.

Afrique : Croissance soutenue et risque de poussée inflationniste

19 octobre 2011

Chargement de cacao en Côte d'Ivoire: la vigueur des cours des matières premières contribue à alimenter la croissance en Afrique (photo: Luc Gnago/Reuters)

Le FMI voit avec optimisme les perspectives de l'Afrique subsaharienne et prévoit un taux de croissance d'environ 5 % pour l'année prochaine. Les fluctuations des cours des matières premières, l'inflation et le risque de ralentissement de l'économie mondiale pèsent toutefois sur ces perspectives.


Roger Nord, Conseiller principal, FMI, Dépt Afrique

Ghana: Partager la manne pétrolière

13 octobre 2011

Le Président du Ghana, John Atta Mills, ouvre la vanne qui permettra de remplir le premier baril de brut du gisement pétrolier (photo : AFP/Pius Utomi Ekpei)

La découverte de pétrole au large du Ghana en 2007 avait soulevé un vent d'optimisme dans le pays. Mais le Ghana était également déterminé à ne pas devenir la proie de la corruption et des conflits dans lesquels d'autres pays pétroliers s'étaient enlisés. Alors, quatre ans plus tard, où en est ce pays d'Afrique de l'Ouest ?


Mohammed Amin Adam,"Publish What You Pay, Ghana"

Comment atteindre l'égalité des revenus dans les pays pauvres ?

29 septembre 2011

Une "favela" à Rio de Janeiro, Brésil. Le "Bolsa Familia", un programme de réduction de la pauvreté, a entrainé la baisse de l'inégalité. (MARCELO SAYAO/epa/Corbis)

L'inégalité des revenus reste élevée dans les pays émergents et ceux à faibles revenus. La dépendance à quelques matières premières tend à exacerber cette inégalité. Francois Bourguignon nous explique pourquoi il faut se soucier de la répartition inégale de la richesse dans une société.


François Bourguignon, directeur de l'Ecole d'économie de Paris

La lutte contre le chômage des jeunes en Afrique

23 septembre 2011

Jeunes vendeurs de friandises en Ouganda. Les jeunes Africains se retrouvent souvent dans des emplois à faible productivité dû fait de leur manque de compétences. (Yannick Tylle/Corbis)

Selon l'Organisation internationale du travail, le taux de chômage global parmi les jeunes de 15 à 24 est de plus de 13 %. En Afrique, le chômage et le sous-emploi sont particulièrement aigus. Dans ce podcast, nous explorons les causes de ces problèmes et les politiques qui pourraient contribuer à les atténuer.


Narratrice: Lika Gueye,Relations Extérieures du FMI

Aider les pays pauvres à faire face à la volatilité des prix

19 septembre 2011

Les programmes d'alimentation scolaire sont une façon de protéger les plus vulnérables contre les effets de la volatilité des prix des matières premières (Anthony Asael/Art in All of Us/Corbis)

Ces dernières années, le prix des matières premières a des airs de montagnes russes: il monte à des niveaux record avant de retomber brutalement. Récemment, le FMI a développé un nouvel outil qui permet d'anticiper l'impact des fluctuations de prix.


Dominique Desruelle,FMI, Dépt de la Stratégie, des Politiques et de l‘Evaluation

Le FMI et la lutte contre le blanchiment de capitaux

19 septembre 2011

Un bus détruit pendant les attaques à la bombe au Royaume-Uni en 2005. Les terroristes utilisent le système financier à des fins destructives (Photo : Peter Macdiarmid/epa/Corbis)

Chaque année, des milliards de dollars provenant d’activités délictueuses sont «blanchis». On estime que les montants en jeu pourraient atteindre pas moins de 2 à 5 % du PIB mondial. Un membre des services du FMI explique comment le FMI contribue à la lutte internationale contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.


Nadim Kyriakos Saad, Département Juridique du FMI

La réponse du FMI à la crise dans la Corne de l’Afrique

24 août 2011

Une jeune victime de la sécheresse. Le désastre a déjà causé la mort de milliers de personnes (photo : EPA/Abukar Albadri/Corbis)

De graves sécheresses ont touché la Corne de l’Afrique, laissant des millions de personnes dans le besoin urgent d’assistance. Masood Ahmed, directeur régional au FMI, parle de la réponse du FMI face à cette crise.


Masood Ahmed,Directeur régional, FMI

Faire du business en Afrique

17 août 2011

Une solution aux régulières coupures de courant. Ces dernières sont un obstacle majeur pour les fabricants Africains. (photo : Corbis/Michael Runkel)

En Afrique Sub-saharienne, les entrepreneurs privés font face à des contraintes particulières. Il s'agit notamment du manque d'infrastructure, d'une lourde bureaucratie et de l'absence de réseaux de soutien. Trois économistes nous proposent des solutions pour les entreprises africaines.


Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Transformer la « malédiction » en une bénédiction - 2e Partie

6 juillet 2011

Valorisation de diamant au Botswana. Certains pays sont dotés d'institutions qui gèrent leurs richesses naturelles (photo : Juda Ngwenya/Reuters/Corbis)

Etre riche en ressources naturelles peut être une arme à double tranchant. Alors, comment les pays peuvent-ils éviter la «malédiction» qui peut accompagner leurs richesses naturelles? Dans la deuxième et dernière partie de cette série, nous explorons les conditions qui contribuent à une bonne gestion des ressources naturelles, et favorisent la croissance économique.


Narratrice: Lika Gueye,Relations Extérieures du FMI

Maudits par les richesses naturelles - 1e Partie

5 juillet 2011

Mineur à la recherche de saphirs. Les ressources peuvent être un avantage énorme pour un pays ou un motif de guerre. (photo : Frantz Lanting / Corbis)

Les pays riches en ressources naturelles ont eu une croissance plus lente que des pays ayant moins de ressources. Ce paradoxe a souvent été attribué à la «malédiction des ressources naturelles.» Dans la première partie de cette série, nous examinons les raisons de cette «malédiction» et cherchons à savoir pourquoi la présence de ressources naturelles ne conduit pas toujours à la prospérité.


Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Répartition des richesses

30 juin 2011

Femme mozambicaine récoltant du riz. Une augmentation de la productivité agricole grâce à une bonne répartition des richesses. (photo : Adrian Arbib / Corbis)

Au cours des deux dernières décennies, le Mozambique a connu l'un des taux de croissance les plus élevés d'Afrique sub-saharienne. Mais toute la population n'en profite pas. Le gouvernement a pour objectif de stimuler une «croissance inclusive», ce que le FMI poursuit de plus en plus dans la région. Mais qu'est-ce que la «croissance inclusive», et comment y parvenir?


Johannes Mueller, Dépt. Afrique, FMI
Modératrice: Lika Gueye,Relations Extérieures du FMI

RDC : Combattre la malédiction des ressources naturelles

3 mai 2011

Un mineur à la recherche d'or. La RDC est riche en nombreuses ressources naturelles. (photo : James Akena/Corbis)

Malgré son immense richesse en ressources naturelles, la République Démocratique du Congo est considérée comme un des pays les plus pauvres du monde. Cependant le ministre des Finances reste optimiste sur les perspectives d'avenir du pays.


Matata Ponyo Mapon, ministre des Finances de la RDC
Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Les perspectives d'emploi incertaines au Moyen-Orient

3 mai 2011

Le taux de chômage élevé a contribué au «printemps arabe» au Moyen-Orient. (photo : Lucas Dolega/epa/Corbis)

Les taux de sous-emploi en Afrique du Nord et dans le Moyen-Orient sont parmi les plus élevés dans le monde. Les jeunes, qui constituent la majeure partie de la population, sont les plus durement touchés. Pour les experts de la région, c'est le manque de débouchés qui a contribué aux soulèvements sociaux.


Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Les effets néfastes de la volatilité des prix

2 mai 2011

Certains pays offrent des aides aux petits agriculteurs pour atténuer l'impact de la flambée des prix alimentaires. (photo : Hoberman Collection/Corbis)

Selon le FMI, le prix des denrées alimentaires a augmenté de plus de 40% au début de 2011 par rapport à la même période de l'an dernier. Quelles sont les retombées du renchérissement des denrées alimentaires sur l'homme de la rue et les mesures adoptées par les pays pour venir en aide aux consommateurs et aux agriculteurs?


Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

L'économie ouest-africaine menacée par la crise en Côte d'Ivoire

29 mars 2011

Port d'Abidjan (capitale de la Côte d'Ivoire). Les pays enclavés de l'UEMOA dépendent de la Côte d'Ivoire pour avoir accès à la mer et exporter leurs produits.

Bien qu'ayant surmonté les crises alimentaire et pétrolière de 2007-2008 et la crise financière mondiale, l'Afrique occidentale voit sa reprise économique menacée par la crise politique en Côte d'Ivoire. L'impact économique des élections nationales se répercute sur les pays membres de l'UEMOA. Le FMI prévient que sans une solution rapide et pacifique en Côte d'Ivoire, la reprise pourrait être durement affectée dans la région.


Norbert Funke, Dépt. Afrique, FMI
Modératrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

L'augmentation des impôts et la réduction de la pauvreté

21 mars 2011

Une élève au Sierra Leone. Augmenter les recettes fiscales permettra de plus grandes dépenses sociales, y compris dans le domaine de l'éducation (photo : Corbis/Liba Taylor)

Selon Benjamin Franklin, un des pères fondateurs de l'Amérique, «en ce monde rien n'est certain, à part la mort et les impôts». Cela peut-être vrai, mais pour de nombreux pays en développement, c'est encore un défi de mettre en place un sytème fiscal effectif et efficace. Le FMI souhaite tirer les leçons des réformes que certains pays d'Afrique ont réussi à mener à bien.


Mark Plant, Dépt. Afrique, FMI
Modérateur: Raphaël Anspach, Relations Extérieures du FMI

L'évolution des échanges commerciaux en Afrique

7 mars 2011

Usine pétrochimique au Nigéria. L'Afrique doit réduire sa dépendance par rapport aux exportations des matières premières. (photo : George Steinmetz/Corbis)

Avant la crise économique mondiale, l'Afrique a connu une forte hausse de ses exportations, ainsi que le développement de nouvelles relations commerciales avec différentes parties du monde. Cependant, il reste encore au continent bien des défis à surmonter afin de mieux s'intégrer dans le système commercial mondial.


Montfort Mlachila, Dépt. Afrique, FMI
Modératrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Réparer le système monétaire mondial après la crise

3 mars 2011

Des experts proposent des réformes du système monétaire international afin d'éviter la répétition de la crise financière qui a provoqué la récession la plus profonde depuis plus de cinquante ans. Dans cet entretien, Michel Camdessus explique les recommandations principales du rapport.


Michel Camdessus, ancien chef du FMI

Les perspectives de la finance islamique en Afrique

22 février 2011

Durant cette dernière décennie, la finance islamique a suscité un intérêt global croissant dans le monde. Plusieurs gouvernements africains s'intéressent de plus en plus à ce type de service comme un nouveau moyen de financement.


Amadou Sy, FMI Marché monétaire et des capitaux

La hausse du prix des denrées alimentaires en Afrique

9 février 2011

Jeune fille transportant des épis de maïs. Le surplus des récoltes dans certains pays ont servi à compenser la hausse des prix (photo : Corbis)

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, la FAO, le prix des denrées alimentaires sur le marché mondial a atteint des niveaux sans précédent le mois dernier. Quels sont les mécanismes qui expliquent causent cette hausse? Que cela implique-t'il pour l'Afrique subsaharienne?


Shaun Roache, Dépt. Afrique, FMI
Hassan Zaman, Banque Mondiale.
Narratrice: Lika Gueye, Relations Extérieures du FMI

Le monde doit adresser les principaux problèmes économiques

25 janvier 2011

Dans sa mise à jour des «Perspectives de l'économie mondiale», le FMI affirme que, malgré la reprise économique, il faut appliquer des mesures au niveau de la croissance mondiale; le taux de chômage élevé dans le monde entier et les problèmes bancaires.


Olivier Blanchard, Dépt. études, FMI

L'Afrique retourne aux taux de croissance d'avant la crise

25 janvier 2011

Roger Nord, Dépt. d'Afrique, FMI

La plupart des pays d'Afrique subsaharienne se sont rapidement remis de la crise financière mondiale et leur croissance économique devrait atteindre 5½ %. Le FMI avise que la hausse des prix des produits pourrait compromettre cette reprise.


Roger Nord, Dépt. d'Afrique, FMI

Togo: Allégement de la dette extérieure

20 décembre 2010

Le FMI a approuvé un allégement de la dette extérieure du Togo représentant une réduction d'environ 80 % de sa valeur nominale. Le Togo a maintenant tourné la page faisant face à un nouvel avenir après une décennie de crise intérieure.


Marshall Mills, Dépt. Afrique, FMI

L'Afrique: retour en force

25 octobre 2010

Le FMI signale que le continent connaîtra une forte demande intérieure ainsi qu'une poussée des exportations, ce qui permettra à l'Afrique subsaharienne de renouer avec des niveaux de croissance élevés.


Mark Plant, Dépt. Afrique, FMI

La reconstruction d'Haïti après le séisme

21 juillet 2010

Les priorités économiques du pays à long terme après les pertes personnelles et la dévastation causées par le tremblement de terre.


Corinne Delechat,FMI chef de mission pour Haiti

Lettre de Madagascar

6 avril 2010

(Corbis)

Aperçus de la vie économique, sociale et culturelle à Madagascar par le représentant du FMI.


Pierre Van dan Boogaerde, Représentant résident du FMI à Madagascar

Après le séisme, la reconstruction d'Haïti s'entame

26 février 2010

L'attention se porte après le séisme sur les besoins à long terme du pays.


Corinne Delechat,FMI chef de mission pour Haiti