Déclaration d'une mission du FMI en République de Madagascar

Communiqué de presse n° 08/72
le 7 avril 2008

Une mission du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par M. George Tsibouris, a séjourné à Madagascar du 26 mars au 4 avril 2008 pour s'entretenir avec les autorités dans le cadre de la quatrième revue de l'accord avec le FMI au titre de la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC)1. La mission a eu des entretiens avec Son Excellence Monsieur le Président Marc Ravalomanana, le Ministre des finances et du budget, M. Haja Nirina Razafinjavato, le Ministre de l'économie, du plan, du secteur privé et du commerce, M. Ivohasina Razafimahefa, le Gouverneur de la Banque centrale de Madagascar, M. Frédéric Rasamoely, et d'autres hauts fonctionnaires, ainsi que des représentants du secteur privé, des organisations non gouvernementales, des syndicats et des partenaires au développement.

La mission a fait la déclaration ci-après à Antananarivo le 4 avril 2008 :

« L'économie malgache a continué d'afficher de bons résultats. La croissance pour l'année 2007 est estimée avoir atteint 6,1%, reflétant des politiques macroéconomiques prudentes, les constructions liées aux grands projets miniers et des progrès en matière de réformes structurelles. Après une pointe au début de 2007, l'inflation est passée sous la barre des 10% pour atteindre 8,2% à fin 2007. La performance fiscale a été marquée par une nette amélioration du niveau des recettes. La hausse du niveau des réserves extérieures s'est poursuivie pour atteindre un niveau adéquat.

La performance du programme du gouvernement appuyé par la FRPC est satisfaisante. Tous les critères de réalisation quantitatifs et les repères structurels à fin-janvier 2008 ont été respectés, toutefois avec un léger retard concernant un critère de réalisation structurel afférant au renforcement des contrôles douaniers.

Les perspectives pour 2008 restent positives, malgré les défis en matière de gestion macroéconomique posés par les chocs exogènes, notamment la forte augmentation des prix des produits alimentaires et pétroliers, les récents cyclones et le ralentissement de l'économie mondiale. La mission est parvenue à un accord préliminaire avec les autorités sur un ensemble de mesures de nature à soutenir l'exécution du programme pendant le reste de l'année 2008. Ces mesures comprennent : i) un programme fiscal pour 2008 révisé pour l'aligner sur les objectifs macroéconomiques du gouvernement; ii) la poursuite de la réforme des administrations fiscale et douanière; iii) le renforcement de la gestion des finances publiques; iv) une politique monétaire suffisamment rigoureuse pour ancrer l'inflation en-dessous de 10 %; et v) des mesures visant à encourager la croissance du secteur privé. 

Les discussions sur la quatrième revue du programme FRPC se poursuivront pendant les Assemblées du printemps du FMI à Washington, en avril 2008.

La mission tient à remercier les autorités pour l'excellente coopération et les débats francs et constructifs. »


1 La FRPC est le guichet concessionnel du FMI pour les pays à faible revenu. Les prêts accordés au titre de la FRPC sont assortis d'un taux d'intérêt annuel de 0,5 % et sont remboursables sur dix ans, avec un différé d'amortissement de cinq ans et demi pour le principal.



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100