Les gouverneurs du FMI approuvent officiellement une allocation générale de DTS à hauteur de 250 milliards de dollars EU

Communiqué de presse n° 09/283
le 13 août 2009

Le Conseil des gouverneurs du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le 7 août 2009 une allocation générale de droits de tirage spéciaux (DTS) équivalant à 250 milliards de dollars EU pour fournir des liquidités au système économique mondial en complétant les réserves de change des pays membres de l’institution.

Le Conseil d’administration du FMI a appuyé l’allocation générale le 17 juillet 2009 (voir communiqué de presse no. 09/264), après que les dirigeants du G-20 se sont engagés lors de leur sommet en avril dernier à accroître la liquidité mondiale, un engagement salué par le Comité monétaire et financier international (CMFI).

L’équivalent de près de 100 milliards de dollars EU de l’allocation générale est destiné aux pays émergents et aux pays en développement, les pays à faible revenu recevant plus de 18 milliards de dollars EU.

L’allocation générale de DTS sera ouverte le 28 août 2009 aux pays membres du FMI participant au Département des droits de tirage spéciaux (c’est-à-dire actuellement les 186 pays membres) proportionnellement au montant de leur quote-part au FMI, qui correspond en gros à la taille relative de leur économie dans l’économie mondiale. Cette opération fournira à chaque pays participant un montant de DTS équivalant à 74 % environ de sa quote-part, et pourrait porter l’allocation totale des pays membres du FMI d’un montant équivalant à 33 milliards de dollars EU environ (21,4 milliards de DTS) à un montant équivalant à 283 milliards de dollars EU environ.

Par ailleurs, le quatrième amendement des Statuts du FMI, qui prévoit une allocation spéciale de DTS à caractère exceptionnel, est maintenant entré en vigueur. L’allocation spéciale sera ouverte aux pays membres le 9 septembre 2009, soit 30 jours après la date de prise d’effet du quatrième amendement, et accroîtra les ratios des allocations de DTS cumulées des pays membres aux quotes-parts à l’aide d’un ratio de référence commun tel que décrit dans l’amendement. Le total des DTS créés au titre de l’allocation spéciale s’élèverait à 21,5 milliards (environ 33 milliards de dollars EU).

L’allocation spéciale rendra l’allocation de DTS plus équitable et corrigera le fait que les pays qui sont devenus membres du FMI après 1981, soit plus d’un cinquième des pays membres actuels, n’ont jamais reçu d’allocation de DTS. Le quatrième amendement, qui a été proposé en septembre 1997, exige l’approbation des trois-cinquièmes des pays membres disposant de 85 % du total des voix attribuées. Ce seuil a été atteint après l’approbation récente des États-Unis.

À la date respective des allocations générale et spéciale, les DTS alloués aux pays membres seront comptabilisés dans leurs réserves de change. Certains pays membres décideront peut-être de céder tout ou partie de leur allocation à d’autres en échange de devises fortes, pour satisfaire, par exemple, un besoin de financement de la balance des paiements, alors que d’autres pays choisiront d’acquérir plus de DTS en vue de redéployer leurs réserves.

Les allocations spéciale et générale porteront le total des DTS alloués aux pays membres à 204 milliards (environ 316 milliards de dollars EU).

L’allocation générale de DTS constitue un bon exemple de coopération multilatérale face à la crise mondiale, en offrant un appui considérable aux pays membres pendant cette période difficile.



DÉPARTEMENT DE LA COMMUNICATION DU FMI

Relations publiques    Relations avec les médias
Courriel : publicaffairs@imf.org Courriel : media@imf.org
Télécopie : 202-623-6220 Télécopie : 202-623-7100