Perspectives de l’économie mondiale

Les Perspectives de l’économie mondiale présentent l’analyse de l’évolution économique au niveau mondial et les projections des services du FMI, par grands groupes de pays (classés par région géographique, selon le stade de développement, etc.) ainsi que dans plusieurs pays individuels. Les rapports portent essentiellement sur les grandes questions économiques, ainsi que sur l’analyse de l’évolution et des perspectives économiques. Ils sont en général préparés deux fois par an, à titre de documentation de référence pour les réunions du Comité monétaire et financier international, et constituent le principal instrument des activités de la surveillance multilatérale du FMI.

Page: 1 de 7 1 2 3 4 5 6 7

2021

Perspectives de l'économie mondiale

le 18 mars 2021

La croissance mondiale devrait s'établir à 6 % en 2021, puis ralentir à 4,4 % en 2022. Les projections pour 2021 et 2022 sont plus favorables que dans l'édition d'octobre 2020 des PEM. La révision à la hausse s'explique par la prise de nouvelles mesures de soutien budgétaire dans quelques grands pays, par des anticipations de reprise tirée par la vaccination au second semestre de 2021 et par l'adaptation continue de l'activité économique à une mobilité réduite. Ces perspectives restent très incertaines, notamment en ce qui concerne l'évolution de la pandémie, l'efficacité des mesures prises par les autorités pour assurer un retour à la normale grâce à la vaccination, et l'évolution des conditions financières.

Mise à jour des perspectives de l'économie mondiale

le 18 mars 2021

Un an après le début de la pandémie, les perspectives mondiales restent très incertaines. Les nouvelles mutations du virus et le bilan humain qui ne cesse de s'alourdir suscitent des inquiétudes, même si la progression des campagnes de vaccination accroît le sentiment de confiance.

Mise à jour des perspectives de l'économie mondiale, janvier 2021

le 25 janvier 2021

Les approbations de plusieurs vaccins et le lancement de la vaccination dans quelques pays en décembre affermissent l’espoir de voir la pandémie toucher à sa fin. En outre, les données économiques publiées après les prévisions des PEM d’octobre 2020 indiquent que l’élan de croissance au deuxième semestre 2020 a été, en moyenne, plus fort que prévu dans toutes les régions.

2020

Perspectives de l’économie mondiale, octobre 2020 : Une ascension longue et difficile

le 13 octobre 2020

L’économie mondiale est en train de s’extirper du gouffre dans lequel elle s’était enfoncée lors du « Grand Confinement » d’avril. Mais la pandémie de COVID-19 continuant de se propager, de nombreux pays ont ralenti leur réouverture et certains rétablissent des confinements partiels afin de protéger les populations à risque. Bien que le redressement de la Chine ait été plus rapide qu’attendu, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers.

Mise à jour des perspectives de l'économie mondiale

le 24 juin 2020

La pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif plus important que prévu sur l’activité au cours du premier semestre 2020, et la reprise devrait être plus progressive que ce à quoi on s’attendait. Que peuvent faire les pays?

Timides signes de stabilisation, reprise poussive ? Mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale (PEM), janvier 2020

le 20 janvier 2020

La croissance mondiale devrait passer, selon les estimations, de 2,9 % en 2019 à 3,3 % en 2020, puis à 3,4 % en 2021, ce qui représente une révision à la baisse de 0,1 point de pourcentage pour 2019 et 2020 et de 0,2 point de pourcentage pour 2021 par rapport aux prévisions des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) d’octobre.

2019

Croissance ralentie, reprise précaire

le 8 avril 2019

Il y a un an, l’activité s’accélérait dans presque toutes les régions du monde et il était prévu que la croissance mondiale atteindrait 3,9 % en 2018 et en 2019. Un an plus tard, les choses ont bien changé : l’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, les tensions macroéconomiques en Argentine et en Turquie, les perturbations du secteur automobile en Allemagne, le durcissement de la politique du crédit en Chine et le resserrement des conditions financières, conjugués à la normalisation de la politique monétaire dans les plus grands pays avancés, ont contribué à un fléchissement marqué de l’expansion mondiale, surtout au deuxième semestre de 2018. Comme cette faiblesse devrait persister au premier semestre de 2019, les Perspectives de l’économie mondiale (PEM) prévoient un ralentissement de la croissance en 2019 pour 70 % de l’économie mondiale. La croissance mondiale, qui a culminé à près de 4 % en 2017, a fléchi à 3,6 % en 2018, et devrait encore ralentir en 2019, à 3,3 %. Bien qu’une croissance mondiale de 3,3 % demeure raisonnable, les perspectives de nombreux pays sont très moroses, avec des incertitudes considérables à court terme, d’autant que les taux de croissance des pays avancés convergent vers leur potentiel modeste à long terme.

Page: 1 de 7 1 2 3 4 5 6 7