Partager

À propos de F&D

Abonnez-vous

Écrivez-nous

Copyright Information

Utilisez Adobe Acrobat Reader (gratuit) pour visionner ces fichiers.

التمويل و التنمية

金融与发展

Finance & Development

Finanzas & Desarrollo


Финансы и
развитие


Free Email Notification

Receive emails when we post new items of interest to you.

Subscribe or Modify your profile



Finances et developpement
Magazine trimestriel du FMI
  Dernier numéro paru
 

mars 2014:   La décision prise en 1951 par six nations européennes de mettre en commun leur production de charbon et d'acier a ouvert la voie è une intégration plus poussée, et è terme, è une paix durable en Europe. Quel parfait exemple d'une avancée pas è pas au service d'une vision è long terme, sans vouloir tout faire d'un coup. Ce numéro de F&D examine la quête d'intégration économique de l'Europe — les forces qui y concourent et celles qui la contrarient.


Par ailleurs, nous dressons le portrait de Lucrezia Reichlin, ancienne économiste en chef de la Banque centrale européenne et pionnière de la prévision économique en temps réel. Nous examinons aussi l'impact du vieillissement de la population sur la politique monétaire, la politique macroéconomique et les catastrophes naturelles, ou encore les raisons qui font que le dollar n'est pas près d'être détrôné comme principale monnaie de réserve mondiale. Aussi dans ce numéro, la rubrique l'ABC de l'économie se la joue "rétro" et s'intéresse à l'école monétariste.

décembre 2013:   Décembre 2013 : Cap sur l’inconnu — Où va le commerce mondial?

Le commerce international continue de jouer un rôle important et grandissant dans l’économie mondiale. Presque tous les pays reconnaissent sa contribution à la croissance économique et à l’amélioration des niveaux de vie. Dans ce numéro de F&D, nous analysons les différentes forces qui façonnent aujourd’hui le commerce international — certaines permettent aux pays plus pauvres de s’intégrer aux chaînes de production mondiales, tandis que d’autres posent la question des modalités optimales de négociation des futurs accords commerciaux.

• Jagdish Baghwati, économiste éminent, nous parle des dernières négociations multilatérales et nous offre un plaidoyer fougueux en faveur du multilatéralisme dans « À l’aube d’un nouveau système».
• Dans «Ajouter de la valeur», Bernard Hoekman décortique l’importance croissante des chaînes logistiques mondiales.
• Stijn Claessens et Juan Marchetti examinent comment la crise financière mondiale a touché les services bancaires et financiers internationaux dans «Les banques internationales se replacent».
• Dans «Commerce intelligent», Thierry Verdier se penche sur la manière dont les gouvernements réglementent la création, la diffusion et les mouvements de la propriété intellectuelle à l’échelle internationale.

Aussi dans ce numéro, Maureen Burke dresse le portrait de Peter Blair Henry, plus jeune doyen de l’école de commerce de l’université de New York, dont les travaux sur l’allégement de la dette remettent en question les idées reçues. D’autres articles portent sur les inégalités en Asie, la gestion des attentes des citoyens face aux booms des ressources naturelles, la politique budgétaire pendant les périodes préélectorales et le processus de réforme monétaire dans un pays.

septembre 2013:   Pour de nombreux pays, les ressources naturelles jouent un rôle essentiel dans l’économie, et les recettes qu’ils tirent de leur exportation peuvent les aider à financer des projets de développement et améliorer ainsi le sort de leurs citoyens. Ce numéro de F&D explore les différents aspects de la gestion des ressources naturelles et propose de nouvelles idées pour préserver sur le long terme le flux de recettes qu’elles produisent afin de soutenir durablement la croissance économique. Notre dossier spécial s’ouvre sur un article de Chris Geiregat et Susan Yang intitulé «Des richesses trop abondantes», qui examine les difficultés rencontrées par les pays riches en ressources naturelles et préconise l’utilisation d’un outil d’investissement durable pour aider les décideurs à mieux affecter les recettes qui en découlent.
Dans «Une goutte dans l’océan», Peter Gleick, du Pacific Institute, examine sous l’angle de l’économie la ressource naturelle qui nous est absolument indispensable : l’eau.
Philip Daniel, Sanjeev Gupta, Todd Mattina et Alex Segura-Ubiergo expliquent, dans «La rente des ressources naturelles», la problématique des politiques de recettes et de dépenses pour les pays riches en ressources naturelles.
D’autres articles sont consacrés aux booms des ressources naturelles, aux promesses que celles-ci recèlent pour les économies pionnières d’Asie centrale, à l’exode des capitaux qu’elles peuvent provoquer et à l’avenir des marchés pétroliers. D’autres auteurs cherchent à savoir si l’Amérique latine peut connaître une croissance durable et comment les envois de fonds des travailleurs expatriés influent sur les économies de destination. La rubrique Parole d’économistes dresse le portrait de Stanley Fischer, qui, après une longue carrière dans le privé, dans le public et dans le monde universitaire, est devenu une figure incontournable de l’économie moderne. Enfin, L’ABC de l’économie explique ce qu’est l’écart de production et comment il influe sur les économies.

juin 2013:   Des progrès considérables ont été accomplis en relativement peu de temps en ce qui concerne la participation des femmes à la vie active. Les femmes travaillent dans tous les domaines et toutes les professions, et elles sont des locomotives dans bon nombre d’économies. F&D se penche sur la diversité des expériences des femmes au travail dans le monde.

mars 2013:   Il y a deux ans, les citoyens du monde arabe, animés par leurs idéaux et leur aspiration à une vie meilleure, lançaient un mouvement social qui allait inspirer le monde entier. En Égypte, en Jordanie, en Libye, au Maroc, en Tunisie et au Yémen — que l’on a convenu d’appeler les pays arabes en transition — les populations ont rejoint la vague du changement et annoncé une ère nouvelle. La présente édition de F&D analyse les difficultés de la transition en portant une attention particulière aux forces qui de longue date façonnent l’économie de la région, et en dessinant des options pour avancer vers une croissance durable et solidaire. • Masood Ahmed, Directeur du Département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI, trace les grands axes d’une modernisation et d’une diversification des économies de la région dans l’article «Vers la prospérité pour tous». • Dans «Pas de pain sans liberté», Marwan Muasher examine la confluence du progrès économique et du changement politique. • Vali Nasr, dans la rubrique «Point de vue», souligne le rôle vital que jouent les petites et moyennes entreprises dans la transition démocratique. Aussi dans ce numéro, nous traitons de l’envol de la production de pétrole et de gaz aux États-Unis et du retentissement qu’il pourrait avoir sur les marchés énergétiques mondiaux, du poids de l’incertitude sur l’économie et du rebond de la compétitivité mexicaine. Dans la rubrique de F&D, «Paroles d’économistes», nous brossons le portrait de Christina Romer, ex-présidente du Collège des conseillers économiques du Président des États-Unis, et l’une des architectes du plan de relance américain. Enfin, dans «L’ABC de l’économie», nous apprenons en quoi les politiques structurelles peuvent à la fois stabiliser et renforcer la situation économique d’un pays.

décembre 2012:   Vecteurs de changement
En distribuant des moustiquaires pour combattre le paludisme, en construisant des écoles, ou bien encore en offrant un assainissement de base, la philanthropie aide à transformer le monde en développement. De riches donateurs consacrent des fortunes — souvent bâties dans les logiciels, le spectacle ou le capital-risque — pour vaincre la pauvreté et promouvoir le bien-être, servant d'appoint à l'aide publique, ou parfois même la dépassant. Ce numéro de F&D examine le monde de la philanthropie ciblée et de l'entreprenariat social.

• Dans «Par tous les moyens», Dean Karlan souligne l'importance grandissante de la philanthropie et de l'investissement privé dans la lutte contre la pauvreté.
• Gregory Dees s'intéresse aux solutions innovantes que l'entreprenariat social offre pour le développement dans «Laboratoire d'innovation».
• L'ex-président des états-Unis Bill Clinton explique que les réseaux de collaboration créative peuvent transformer nos vies dans «Le pouvoir de la coopération».

Aussi dans ce numéro, nous examinons en quoi les exportateurs chinois stimulent l'innovation «high-tech» en Occident; traitons des dilemmes auxquels sont confrontés les pays en développement dans la gestion de leurs richesses naturelles; analysons l'envolée récente des prix des matières premières; et comparons les résultats de la lutte contre les inégalités de revenus dans les pays avancés et les pays en développement.

Dans la rubrique Paroles d'économistes, nous brossons le portrait de l'économiste superstar Jeffrey Sachs, champion de l'allègement de la dette et des objectifs du Millénaire pour le développement. Enfin, l'ABC de l'économie examine à la loupe un des taux d'intérêt les plus importants au monde, le LIBOR.

septembre 2012:   Le village planétaire
Les échanges commerciaux et la technologie sont à l'origine d'une nouvelle convergence mondiale. Un véritable «big bang» de l'information — et aussi de l'éducation — rehausse les conditions de vie de l'humanité. Grâce à une interconnectivité qui progresse à pas de géant, nous sommes tous témoins de la propagation rapide de l'information et des idées. Mais, comme nous l'a montré la crise financière mondiale qui continue de sévir, outre les bénéfices qu'elle présente, cette interconnexion s'accompagne aussi de graves risques. Ce numéro de F&D examine les différents aspects de l'interconnectivité, en Asie et dans le monde.

• Dans «Economie mondiale : Convergence, interdépendance et divergence», Kemal Devis, Vice-président de la Brookings Institution, analyse les trois tendances fondamentales de l'économie mondiale qui façonnent aujourd'hui l'équilibre Est–Ouest.

• Masahiro Kawai et Domenico Lombardi expliquent en quoi les accords régionaux contribuent à la stabilité financière mondiale dans «Régionalisme financier».

• Le Président du Migration Policy Institute, Demetrios Papademetriou, s'intéresse aux effets de la crise économique des pays avancés sur les flux mondiaux de travailleurs dans «Migration et faible croissance».

• «Pris dans la toile» propose une nouvelle analyse des liens financiers dans un monde interconnecté.

• La Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, nous offre son éclairage sur les vertus de l'intégration et les risques de la fragmentation dans «Entre nous». Dans ce numéro, nous examinons aussi de plus près l'interconnectivité en Asie, notamment les répercussions de la baisse de l'excédent extérieur chinois sur les échanges commerciaux dans l'ensemble de la région, les leçons que peuvent tirer l'Inde et la Chine de leurs réussites respectives et ce que représente pour son peuple la réintégration du Myanmar dans l'économie mondiale. La rubrique «Paroles d'économistes» de F&D brosse le portrait de Justin Yifu Lin, premier économiste en chef de la Banque mondiale issu d'un pays en développement; «L'ABC de l'économie» trace les origines et l'évolution de la monnaie.

juin 2012:   Cinq ans après la Grande Récession, certains pays se sont rétablis, mais d'autres restent en difficulté. F&D se penche sur l'état actuel du monde et y voit un avenir économique complexe et contrasté.

mars 2012:   Frappés de plein fouet par la crise économique mondiale, les jeunes font entendre leur voix et réclament le changement. Enfants de la Grande Récession, ils se préparent à un avenir incertain, à l’heure où le chômage est omniprésent, les débouchés se rétrécissent comme peau de chagrin et les perspectives s’assombrissent désespérément. La présente édition de F&D examine la problématique des jeunes et l’urgente nécessité de définir des solutions et de leur ouvrir des débouchés.

décembre 2011:   On dispose de données de plus en plus nombreuses qui montrent qu'un récent regain de prospérité économique en Afrique pourrait être durable. Dans le premier article de notre dossier «La classe moyenne, moteur de l'Afrique», Calestous Juma, professeur à Harvard, note que l'accent a été mis trop longtemps sur l'éradication de la pauvreté grâce à l'aide plutôt que sur la prospérité grâce à de meilleures infrastructures, à l'éducation, à l'entreprenariat et au commerce. Les choses changent aujourd'hui,et les pouvoirs publics privilégient des politiques qui produisent une classe moyenne. La nouvelle classe moyenne africaine n'a peut-être pas le pouvoir d'achat d'une classe moyenne occidentale, mais elle demande suffisamment de biens et de services pour soutenir une croissance économique plus vigoureuse, qui, comme l'indique Antoinette Sayeh, Directrice du Département Afrique du FMI, profite aux plus pauvres. Paul Collier, économiste à l'université d'Oxford, examine une composante cruciale des infrastructures qui sont nécessaires en Afrique : les chemins de fer. Le continent africain est particulièrement adapté au rail, dont le développement a été freiné par des facteurs politiques plutôt qu'économiques. Mais alors même que l'Afrique subsaharienne prospère, les résultats de sa plus grande et plus importante économie, l'Afrique du Sud, ont été médiocres ces dernières années. Nous traçons aussi le profil de Ngozi Okonjo-Iweala, la responsable de l'économie du Nigéria, dont les tenues tranchent par leurs couleurs éclatantes. «Pleins feux» prévoit à quoi ressemblera l'Afrique dans cinquante ans à partir des tendances actuelles et «Gros plan» examine la progression du commerce régional en Afrique. Eswar Prasad, professeur à Cornell, se penche sur une inversion des rôles à l'échelle mondiale : ce sont les pays émergents, et non les pays avancés, qui résistent le mieux à la crise économique mondiale. John Quiggin, professeur à l'université de Queensland et auteur de Zombie Economics, se demande si la vente d'entreprises publiques se justifie dans bon nombre de cas. Raghuram Rajan et Rodney Ramcharan, économistes respectivement à l'université de Chicago et à la Réserve fédérale américaine, trouve des explications des cycles actuels d'emballement et d'effondrement des prix des actifs dans l'évolution des prix des terres agricoles aux États-Unis il y a cent ans.

septembre 2011:   Ce numéro, intitulé "Tout pour un", examine l'inégalité sous ses nombreux aspects. Dans l'article de fond, Branko Milanovic, économiste de la Banque mondiale, explique comment on mesure l'inégalité et nous apprend que celle-ci s'est accentuée dans la plupart des pays. La bonne nouvelle, dit-il, est que l'inégalité globale — c'est-à-dire entre les pays — est peut-être en reflux. Andrew Berg et Jonathan Ostry, économistes du FMI, arrivent à la conclusion qu'une société plus égalitaire a plus de chances de connaître une croissance soutenue à long terme. Selon d'autres études du FMI sur ce sujet , non seulement le développement du secteur financier «agrandit le gâteau» en favorisant la croissance économique, mais il en distribue les parts de façon plus équitable; l'accentuation des inégalités dans les pays avancés s'accompagne d'une hausse de l'endettement, localement et à l'étranger; et le rééquilibrage budgétaire est nécessaire à moyen terme, mais un coup de frein trop brutal risque de nuire à l'emploi et de faire baisser les salaires, ce qui aggraverait les inégalités. Ce numéro présente aussi un portrait d'Elinor Ostrom, la première femme lauréate du Nobel d'économie. Lors d'un bref tour du monde, nous découvrons comment la diaspora africaine peut aider à distance les pays d'Afrique, nous tentons de tirer les premières leçons de la crise de la dette dans la zone euro, nous examinons comment les États-Unis et le Canada ont, chacun à sa manière, traité le problème de la dette publique — avec des résultats différents, et nous apprenons la montée en puissance des pays émergents comme centres d'échanges commerciaux d'importance systémique. La rubrique L'ABC de l'économie explique la différence entre microéconomie et macroéconomie, et Gros plan est consacré à une nouvelle enquête mondiale sur l'investissement direct étranger.

juin 2011:   L'édition de juin 2011 de F&D, intitulée «Comment assumer le poids des ans», examine pourquoi, compte tenu de la baisse des taux de fécondité et de l'augmentation de l'espérance de vie, les pays risquent d'avoir du mal à assurer un niveau de vie décent pour leurs seniors sans imposer une charge écrasante aux jeunes. Dans notre article de fond, Ronald Lee et Andrew Mason expliquent que, dans les pays industriels riches ainsi que dans certains pays à revenu intermédiaire ou faible, le vieillissement de la population va certainement peser de nombreuses manières sur les budgets publics et privés, mais qu'en combinant réduction de la consommation, report du départ en retraite, augmentation du patrimoine et investissement accru dans le capital humain, il devrait être possible d'affronter ce défi sans conséquences catastrophiques. Neil Howe et Richard Jackson nous donnent un classement étonnant des pays les mieux et les moins bien préparés à absorber une vague de retraités qui s'amplifie. Plusieurs articles sont consacrés à diverses questions d'actualité, dont le chômage au Moyen-Orient, les répercussions économiques du séisme et du tsunami dévastateurs au Japon et les activités bancaires des places financières offshore telles que les Iles Caïmans. Carmen Reinhart et Jacob Kirkegaard examinent comment les gouvernements s'arrangent pour manipuler les marchés afin de contenir le coût du financement d'énormes dettes publiques et, dans la rubrique Entre nous, Min Zhu, du FMI, commente les défis à long terme que doivent affronter dès aujourd'hui les pays émergents. Prakash Loungani s'entretient avec le lauréat du prix Nobel George Akerlof, et trois autres lauréats — Michael Spence, Joseph Stiglitz et Robert Solow — débattent des leçons que la crise économique nous a enseignées. L'abc de l'économie explique ce qu'est un modèle économique et Pleins feux met en lumière la grande variabilité du coût que doivent supporter les travailleurs expatriés pour envoyer de l'argent au pays.

mars 2011:   Ce numéro intitulé 'Amérique latine : une nouvelle ère de stabilité?' décrit les perspectives économiques de cette région, qui a connu dix ans de prospérité, après une longue période de cycles en dents de scie. Dans l'article de fond, Nicolás Eyzaguirre, Directeur du Département Hémisphère occidental du FMI, explique que l'Amérique latine est à même de jouer un rôle de plus en plus important sur la scène économique mondiale. Il demeure cependant essentiel de rehausser la productivité et la compétitivité, et de faire en sorte que les fruits de la réussite soient plus largement partagés. D'autres articles sur notre thème général traitent des perspectives économiques au Brésil, des inégalités en Amérique latine, ainsi que des moyens d'accroître la productivité. Par ailleurs, nous présentons un entretien avec Michel Camdessus, ancien Directeur général du FMI, qui préside aujourd'hui un groupe d'éminentes personnalités chargé de proposer des idées pour rendre le système monétaire international plus stable, au lendemain de la crise financière mondiale. Ce numéro de F&D propose également des articles sur les cycles des marchés financiers, les investissements publics dans les infrastructures, les craintes que peuvent inspirer l'inflation ou la déflation, les liens entre démocratie et libéralisation, la façon de gérer au mieux les dépenses de santé et la hausse des prix alimentaires. À la rubrique Paroles d'économistes, on trouvera un portrait du gourou de la croissance Robert Solow, lauréat du Prix Nobel en 1987. Parmi nos rubriques habituelles, l'ABC de l'économie traite des services financiers, Gros plan explique comment l'accès aux services financiers s'améliore dans les pays en développement et Pleins feux présente la nouvelle base de données du FMI sur l'histoire de la dette publique depuis 1880.

décembre 2010:   Ce numéro de F&D examine la montée en puissance des pays émergents. Selon Ayhan Kose, du FMI, et Eswar Prasad, professeur de politique commerciale à l'université Cornell, les pays émergents tels que le Brésil, la Chine, l'Inde et la Russie ont acquis un poids économique qui va leur permettre désormais de jouer un plus grand rôle dans la gouvernance économique mondiale et d'assumer une plus grande responsabilité en matière de stabilité économique et financière. Vivek Arora et Athanasios Vamvakidis s'intéressent quant à eux à l'influence croissante de l'économie chinoise non seulement sur ses voisins et ses principaux partenaires commerciaux, mais aussi sur le reste du monde.Divers sujets sont aussi abordés dans ce numéro de F&D qui ont trait aux efforts déployés dans le monde entier pour sortir de la crise. Alan Blinder et Mark Zandi examinent les effets positifs des mesures de relance aux États-Unis. Sans elles, disent-ils, le pays serait encore en récession. Des chercheurs du FMI étudient ce que les pays pourraient faire pour maîtriser la dette publique et ce qu'il advient en cas de déclassement de cette dette. D'autres articles se penchent sur les coûts humains du chômage, les liens entre inégalités et crise financière, et ce que signifierait pour le système financier un changement des pratiques bancaires.Deux articles sont consacrés au système bancaire islamique, qui a fait ses preuves pendant la crise mondiale, et dans «Les visages de la crise un an après», nous continuons notre enquête sur les conséquences que la récession a eues pour plusieurs personnes dans diverses régions du monde. Enfin, dans «Paroles d’économistes», nous dressons le portrait d’Avinash Dixit, théoricien de l’économie, et la rubrique «L’ABC de l’économie» traite des externalités.

septembre 2010:   Ce numéro, « Retrouver l'espoir: relancer les objectifs du Millénaire pour le développement», évalue le chemin parcouru vers les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) que tous les pays membres des Nations Unies et de nombreuses organisations internationales ont établis pour 2015. Dans l'article principal, «Retrouver l'élan», il est noté que si plusieurs OMD sont en vue, la crise économique mondiale a ralenti les avancées vers plusieurs autres objectifs, surtout ceux relatifs à la santé. Les pays en développement auront besoin de l'appui des pays avancés pour se replacer sur la bonne voie. Jagdish Bhagwati remet en cause le principe des OMD et estime qu'il faut les repenser. Melinda Gates annonce une bonne nouvelle : la santé maternelle s'améliore, même si l'on n'est pas encore en voie d'atteindre l'OMD en la matière. Le tableau est plus sombre pour la mortalité infantile (Pleins feux). Arvind Panagariya et Rodney Ramcharan ont des avis différents en ce qui concerne l'importance de la lutte contre les inégalités. Un autre article examine la détérioration de la situation budgétaire dans les pays avancés, à cause de la crise financière mondiale et des coûts à long terme du vieillissement de la population sur le plan des retraites et des soins de santé. Dans «Un avenir budgétaire difficile», il est noté que les pays avancés devraient axer le rééquilibrage de leur budget sur la compression des dépenses, puisque la charge fiscale y est déjà souvent élevée. Dans «Une crise budgétaire cachée», Laurence J. Kotlikoff examine les graves problèmes budgétaires des États-Unis. Nous examinons aussi les besoins coûteux d'une population qui vieillit rapidement en France, et les mesures que la Chine prend pour améliorer les retraites et les soins de santé. «Paroles d'économistes» s'intéresse à Maria Ramos, une universitaire passée au Trésor qui a joué un rôle essentiel dans la stabilisation du budget en Afrique du Sud. «L'ABC de l'économie» explique le chômage.

juin 2010:   Ce numéro de F&D, intitulé «L’Asie montre la voie», examine la nouvelle stature que la région est en train d’acquérir sur l’échiquier économique mondial. Au centre de l’attention : la Chine, qui a misé massivement sur les exportations pour assurer son développement, et la nécessité pour ce pays d’accroître sa demande intérieure et de promouvoir l’intégration mondiale pour continuer à prospérer. La Chine n’est pas la seule économie asiatique à dépendre des exportations et toutes pourraient s’inspirer de la deuxième plus grande économie de la région, l’Inde, dont le secteur des services est hautement développé. Min Zhu, le nouveau conseiller spécial du Directeur général du FMI, donne son point de vue sur la place de l’Asie dans l’économie mondiale, la crise financière internationale, la correction des déséquilibres et le rôle du FMI en Asie. La rubrique «Paroles d’économistes» dresse le portrait d’un militant du gouvernement d’entreprise, le Coréen Jang Hasung. Ce numéro de F&D traite aussi des leçons que les banques centrales devraient tirer de la crise pour se reformer; des conséquences pernicieuses des transactions sur dérivés pour les finances des collectivités locales en Europe et aux États-Unis; et des éléments à prendre en considération par les gouvernements qui misent sur les périodes de prospérité pour réduire l’endettement public. Mohamed El-Erian défend l’idée que les fonds souverains sont bien placés pour tirer parti de la nouvelle économie mondiale qui sortira de la récession. «L’ABC de l’économie» explique la loi de l’offre et de la demande. «Gros plan» examine la faiblesse persistante du crédit bancaire. Enfin, «Pleins feux» est consacré au coût croissant des subventions énergétiques.

mars 2010:   Ce numéro de F&D, intitulé «La médaille et son revers : quand sport et économie font équipe», examine pourquoi les pays se démènent tant pour obtenir le droit d’organiser les événements sportifs les plus coûteux de la planète et, dans une série d’articles sur l’après-crise, analyse pourquoi certains pays ont été plus touchés que d’autres par la crise économique mondiale, comment les chocs se sont propagés à travers le monde et si les pressions protectionnistes risquent de s’intensifier en 2010.. Comme à l’accoutumée, nous nous penchons sur plusieurs sujets d’actualité tels que les prix de l’immobilier, les bonus des banquiers, les systèmes de Ponzi et le ciblage de l’inflation. La rubrique «Pleins feux» est consacrée à l’aggravation du problème de la faim, dont souffrent plus d’un milliard d’êtres humains. Dans «Paroles d’économistes», nous faisons connaissance avec Daron Acemoglu, intellectuel d’origine turque qui a reçu en 2005 le prix de l’American Economic Association, décerné à l’économiste américain de moins de 40 ans le plus influent. «L’ABC de l’économie» explique ce qu’est l’inflation et «Gros plan» examine le recul de la dollarisation en Amérique latine.

décembre 2009:   L'édition de décembre 2009 de F&D, intitulée «La lutte contre le changement climatique au service d'une reprise verte», examine le problème mondial du changement climatique. Maintenant que l'économie mondiale semble sur la voie de la reprise, les dirigeants cherchent à limiter les effets du changement climatique en agissant à l'échelle internationale. Ils devront en particulier concilier les mesures visant à atténuer les effets du changement climatique et les actions à mener pour stimuler à la croissance et assurer la prospérité. Ce numéro de F&D aborde plusieurs questions soulevées par la crise : l'avenir de la macroéconomie, sur lequel s'interroge William White, ancien économiste en chef à la Banque des règlements internationaux, et les effets à long terme de la crise sur les États-Unis, la plus grande économie du monde. La rubrique «Paroles d'économistes» est consacrée à Joseph Stiglitz, le lauréat du prix Nobel qui «n'arrive pas à être respecté chez lui». Nous examinons aussi la nécessité de rééquilibrer la croissance en Asie, première région du monde à sortir de la récession, et cinq personnalités asiatiques influentes donnent leur avis sur le redressement fragile de la région. Dans la rubrique «Entre nous», Barbara Stocking, d'Oxfam, présente des arguments forts en faveur d'un accroissement de l'aide pour les plus démunis. «Gros plan» examine l'évolution de l'inflation, qui est devenue négative dans certains pays pendant la crise et dans «Le pour et le contre», des experts proposent deux points de vue différents sur les envois de fonds des travailleurs émigrés à leur famille et amis restés au pays. Enfin, «L'ABC de l'économie» présente quelques notions de base pour mieux comprendre le commerce international.

septembre 2009:   La sortie de la récession la plus profonde des soixante dernières années est engagée. Mais pour entretenir la reprise, les pays devront bien doser leur action, aux plans national et international. Olivier Blanchard, Chef économiste du FMI, donne le ton en rappelant dans son article que le redressement ne sera pas aisé. La crise a laissé de profondes séquelles qui pèseront encore pendant longtemps sur l’offre et la demande. La présente édition de F&D se penche sur l’évolution à venir de la crise mondiale et sur son issue. Comment dénouer les politiques de relance? Quelle croissance après la crise? Comment reconstruire l’architecture financière? Quel est l’avenir des monnaies de réserve? Autant de questions auxquelles nous essayons de répondre. Jeffrey Frankel examine par ailleurs ce qui est en vogue et ce qui ne l’est plus dans la finance internationale, et une équipe du Département des études analyse ce que l’on est en droit d’attendre des systèmes d’alerte précoce. Dans la rubrique «Paroles d’économistes», nous nous entretenons avec Daniel Kahneman, lauréat du Prix Nobel et pionnier de l’économie comportementale. La section «Pleins feux» trace, quant à elle, la chronologie du taux directeur de la Banque d’Angleterre qui a atteint son plus bas niveau en trois cents ans. «L’ABC de l’économie» donne une introduction à la politique monétaire, et «Gros plan» examine l’effet de la crise sur le système bancaire d’Europe de l’Est.

juin 2009:   Le présent numéro examine les dégâts causés par la crise dans les pays avancés ou émergents d’Europe en raison de la nature mondiale des chocs qui ont frappé le secteur financier et l’économie réelle, et des étroites relations commerciales de l’Europe au niveau régional et mondial. Selon Marek Belka, Directeur du Département Europe du FMI, l’Europe doit, au delà de la nécessité immédiate de gérer la crise, réviser les structures sur lesquelles repose l’Union européenne, car nombre d’entre elles se sont avérées défaillantes ou inexistantes. Mais à de nombreux égards, une institution européenne a démontré sa qualité : il s’agit de l’euro. Charles Wyplosz et Barry Eichengreen examinent l’avenir de la monnaie commune. Des économistes du FMI jugent que la récession actuelle est la plus grave de l’après-guerre. John Lipsky, Premier Directeur général adjoint du FMI, examine le rôle du FMI après la crise. Giovanni Dell’Ariccia évalue ce que nous avons appris sur la gestion des envolées des prix des actifs pour éviter la crise qui a provoqué de tels dégâts. Paul Collier, économiste à Oxford, indique comment aider les pays à faible revenu pendant la crise. Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement, explique comment les dirigeants africains peuvent se préparer à tirer parti d’un redressement de l’économie mondiale. « Pleins feux » examine ce qui se passe quand une politique monétaire énergique combat une crise ; « L’ABC de l’économie » porte sur la politique budgétaire ; et « Gros plan » examine l’évolution récente en dents de scie des prix des produits de base.

mars 2009:   Le numéro de mars 2009 intitulé «La mondialisation bute sur la crise – L'économie mondiale en mutation» aborde la récession sous ses multiples facettes, depuis l'impact sur les différents pays jusqu'aux effets sur les déséquilibres mondiaux de balance des paiements, eux-mêmes en partie à l'origine de la crise. Il trace plusieurs pistes dans l'optique d'une reprise ou de la prévention d'autres revers. Plusieurs études du FMI soulignent l'acuité de la crise, y compris une enquête sur la chute du financement du commerce extérieur et une évaluation chiffrée des coûts directs et indirects des turbulences financières. Nous posons par ailleurs sous plusieurs angles le débat sur la démarche à suivre, notamment pour repenser le cadre réglementaire et combler les lacunes statistiques afin de prévenir les crises futures et de mettre en place des systèmes d'alerte avancée. Les articles d'opinion portent sur la ligne de démarcation instable entre l'état et le marché, la réforme du secteur financier et la gouvernance des marchés financiers mondiaux. Nous offrons également un aperçu historique de la restructuration de l'architecture financière mondiale et de ses acquis. «Paroles d'économistes» dresse un portrait de Nouriel Roubini. «L'ABC de l'économie» explique ce qu'est une récession. Enfin, la rubrique «Gros plan» porte sur la dette de l'Amérique latine.

décembre 2008:   «Le système se lézarde : l’économie mondiale sous tension» examine l'évolution rapide du paysage institutionnel et décisionnel dans le contexte d'une crise financière qui risque de se transformer en une récession mondiale profonde et prolongée. L'article-phare remonte aux sources de cette crise et explore des solutions à court et à moyen terme. D'autres articles envisagent les possibilités de modification des règles financières internationales, préconisent la modernisation des modalités de coordination des politiques nationales, et tirent les leçons des crises antérieures. «L'autre crise», celle du renchérissement des produits alimentaires et pétroliers, passe également sous la loupe, car ses effets retentissent au-delà des prix record enregistrés à la mi-2008. Côté rubriques, «Paroles d'économistes» dresse le portrait de Robert Shiller ; «Pleins feux» montre comment une économie à revenu intermédiaire peut se hisser au rang des pays à revenu élevé ; «L’abc de l'économie» passe en revue les composantes du produit intérieur brut ; et «Gros plan» présente l'Arabie saoudite.

septembre 2008:   Ce numéro passe en revue les grandes questions relatives aux pays à faible revenu, notamment la manière de faire face au renchérissement du pétrole et des denrées alimentaires. Certaines économies africaines réussissent désormais à attirer des investisseurs internationaux et sont considérés comme une nouvelle catégorie de marchés émergents. Les différents articles examinent les problèmes d'efficacité, de prévisibilité et de fragmentation de l'aide. En outre, Eswar S. Prasad et Raghuram G. Rajan présentent leur nouveau rapport sur la réforme du secteur financier en Inde; Martin Ravallion et Dominique van de Walle analysent l'incidence de la réforme agraire sur la réduction de la pauvreté au Vietnam; Sanjeev Gupta et Shamsuddin Tareq prônent la sécurisation des recettes dans les pays d'Afrique subsaharienne. Par ailleurs, Simon Willson dresse le portrait de Beatrice Weder di Mauro, première femme membre du Conseil économique de l'Allemagne; enfin, Simon Johnson, économiste en chef sortant du FMI, parle des nouvelles locomotives de la croissance que sont les marchés émergents.

juin 2008:   F&D de juin 2008 aborde sous divers angles la crise des marchés financiers dans les pays industrialisés. Il s'interroge, dans une série d'articles, sur les origines de la crise du marché des prêts hypothécaires à risque aux États-Unis et ses répercussions sur d'autres marchés avant d'examiner ce qui peut être fait pour prévenir de telles crises à venir. D'autres articles sont consacrés aux normes de fonds propres édictées dans Bâle II, s'efforcent de déterminer s'il y a découplage ou convergence entre pays émergents et pays industrialisés, analysent les flux de capitaux vers les pays à faible revenu ou font le point sur les efforts déployés pour atteindre les OMD et sur les interventions éventuelles sur le marché des changes. L'ABC de l'économie présente les marchés de gré à gré, Paroles d'économistes évoque la personnalité de Jacques Polak et Pleins feux se penche sur l'écart technologique.

mars 2008:   «Boom des matières premières - Pour combien de temps encore?» : comment les économies se comporteront-elles après les cours records des principales matières premières ces derniers mois, une hausse spectaculaire après les plus bas de 2000? L'article principal avertit que les répercussions sur l'inflation non corrigée pourraient se faire sentir jusqu'à la fin de 2008, même si les cours n'augmentaient plus. Il engage vivement les pouvoirs publics à assurer le bon fonctionnement des marchés au niveau mondial et à prendre rapidement des mesures pour protéger les pauvres. Un autre article examine les effets du changement climatique sur l'agriculture : la production agricole chutera, en particulier dans les pays en développement, si l'on ne prend pas des mesures pour réduire les émissions de carbone. Selon d'autres articles sur le même thème, l'économie ne pâtira pas forcément de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et les marchés financiers peuvent jouer un rôle utile dans la lutte contre le changement climatique. «Paroles d'économistes» : un portrait de John Taylor; «Pleins feux» : le système énergétique mondial est de moins en moins viable; «Gros plan» sur l'Afrique du Sud, et «Entre nous» examine les alertes avancées des dérivés de crédit. D'autres articles portent sur l'engagement économique croissant de la Chine en Afrique et la délocalisation des emplois de services à l'étranger.

décembre 2007:   Ce numéro, intitulé «Gouvernance mondiale : qui donne le ton?», examine les problèmes auxquels la communauté internationale fait face au XXIe siècle dans le domaine de la finance, de la santé, de l'environnement et du commerce, et pose la question de savoir si le système actuel de gouvernance mondiale est adapté pour relever ces défis. L'article principal note que le système qui a servi de modèle pendant une bonne partie du XXe siècle est dépassé et explore ce qui doit être fait pour le renforcer. D'autres articles examinent la récente crise sur le marché américain des prêts hypothécaires à risque, les différences entre les crises financières des XIXe et XXe siècle et les crises de demain, le renforcement nécessaire du système de commerce mondial et les moyens de faire face aux menaces qui pèsent sur la santé mondiale. Un portrait de Michael Kremer est brossé dans «Paroles d'économistes»; l'évolution des apports d'aide est décrite dans «Pleins feux»; les Émirats arabes unis font l'objet d'un «Gros plan» et les répercussions des prix élevés des produits alimentaires sont examinées dans «Entre nous». D'autres articles portent sur le développement en Afrique et une étude rétrospective en Amérique latine.

septembre 2007:   L'édition de septembre 2007 de F&D examine la croissance des villes et la tendance vers l'urbanisation. Dans un an, et pour la première fois de l'histoire, plus de 50 % de la population mondiale vivra dans des zones urbaines et non rurales. Quelles sont les répercussions économiques de cette révolution urbaine ? Les économistes conviennent qu'une urbanisation bien gérée est porteuse d'une accélération de la croissance et d'une amélioration de la qualité de vie. Mais, comme l'indique l'article principal, l'inverse est aussi vrai : mal gérée, l'urbanisation peut entraver le développement et favoriser l'expansion des bidonvilles. Les autres articles de la série analysent la pauvreté comme phénomène urbain dans les pays en développement, ainsi que l'essor des mégalopoles et l'impact sur la gouvernance, le financement et la prestation des services. Une autre série d'articles examine les enjeux du rééquilibrage de la croissance en Chine. La rubrique «Paroles d'économistes» brosse le portrait de Robert Barro, professeur à Harvard ; «Gros plan» porte sur les défis du Mexique et «L'ABC de l'économie» sur les taux de change réels.

juin 2007:   Le numéro de juin 2007 de F&D braque les projecteurs sur la question de l'égalité entre les sexes. L'article de fond fait le point sur la réalisation de l'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) qui concerne précisément la discrimination sexuelle et l'autonomisation des femmes, ainsi que d'autres OMD connexes. Cette section explique aussi comment l'élaboration d'un budget prenant en compte les questions d'égalité entre les femmes et les hommes peut aider les pays à progresser dans ce domaine et ce qui doit être fait pour assurer la scolarisation des filles issues des groupes sociaux «exclus». Une deuxième série d'articles examine la situation de l'Asie dix ans après la crise financière, les conséquences du resserrement des liens entre la Chine et l'Inde, d'une part, et l'Afrique, d'autre part, et ce que les envois de fonds des travailleurs émigrés peuvent apporter au continent africain. La rubrique Gros plan présente les défis qui attendent la Bulgarie, maintenant qu'elle est membre de l'Union européenne, Pleins feux illustre la mondialisation du travail et L'ABC de l'économie offre une introduction à la microfinance. Deux autres articles sont consacrés à l'efficacité des dépenses publiques en Amérique latine et à l'utilité d'un bilan du secteur public pour aider les pays à déceler les facteurs de vulnérabilité qui n'apparaissent pas à première vue dans le budget.

mars 2007:   Ce numéro, intitulé "Les deux visages de la mondialisation financière," examine le phénomène de l'augmentation des flux de capitaux à travers les frontières, phénomène qui aurait stimulé la croissance des pays en développement mais aussi entraîné les crises qui ont frappé certains pays émergents à la fin des années 80 et pendant les années 90. L'article de fond présente un cadre d'analyse des études sur les coûts et les avantages de la mondialisation financière. D'autres articles sont consacrés à la répartition des capitaux dans le monde, au rôle de la finance dans la gestion macroéconomique et à l'évolution de la base d'investisseurs. La rubrique Pleins feux illustre la croissance et la circulation des flux de capitaux dans le monde. Une contribution spéciale décrit comment l'Inde a libéralisé son compte de capital et une autre examine comment les acteurs de la finance internationale peuvent s'adapter à la fluidité mondiale. Paroles d'économistes nous présente un portrait de Guillermo Calvo; L'ABC de l'économie explique la différence entre le recours aux taux de change à parité de pouvoir d'achat et aux taux de change du marché pour mesurer la croissance de l'économie mondiale ; enfin, Gros plan est consacré à l'Australie.

décembre 2006:   Ce numéro de F&D, intitulé "L'Afrique: prête à prendre son essor", examine certains des obstacles auxquels est confrontée l'Afrique subsaharienne alors qu'elle s'efforce de tirer parti des changements en cours, qui apportent de nouvelles possibilités de croissance et de réduction de la pauvreté. L'article de fond décrit ces changements et comment l'Afrique pourrait les mettre à profit pour se développer. D'autres articles s'intéressent à la situation dans le domaine de l'aide, au développement du secteur financier, au commerce, au climat des affaires, ainsi qu'aux réformes politiques et aux réformes de l'action gouvernementale sur le continent. La rubrique "Gros plan" est consacrée à la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale, et deux éminents auteurs examinent respectivement ce que la communauté internationale pourrait faire pour venir en aide aux états les plus fragiles et ce à quoi pourrait servir la manne pétrolière dans les pays producteurs. "Paroles d'économistes" brosse le portrait de celui qui fut le premier économiste en chef de la Banque centrale européenne, Otmar Issing; "Pleins feux" fait le point sur le tassement du marché immobilier dans le monde; et "L'ABC de l'économie" explique ce que signifie un déficit des transactions courantes. Enfin, un article expose les réalités du financement de la santé dans les pays pauvres.

septembre 2006:   Ce numéro de F&D, intitulé «L’économie de la démographie», examine en détail comment le plus grand bouleversement démographique de l’histoire est en train d’influer sur le développement dans le monde. L’évolution démographique, notamment le vieillissement de la population, y est analysée du point de vue de ses conséquences pour les retraites, les soins de santé, les marchés financiers et les migrations, en s’intéressant en particulier à l’Europe et à l’Asie. La rubrique Pleins feux est consacrée aux tendances de la population mondiale et, dans l’ABC de l’économie, nous apprenons ce qu’est un «dividende démographique». Gros plan nous donne une vision synthétique du Kazakhstan et Paroles d’économistes dresse le portrait du lauréat du Prix Nobel Robert Mundell. Enfin, le Conseiller économique du FMI, Raghuram Rajan, explique dans la chronique Entre nous pourquoi, à son avis, l’Inde devrait adopter un nouveau style de gouvernement.

juin 2006:   Juin 2006: La section de F&D intitulée 'L'essor de l'Asie' examine la place de cette région dans l'économie mondiale, les défis auxquels elle se trouve confrontée du fait de la mondialisation, sa quête d'une plus grande intégration financière régionale, le problème que lui pose l'atonie de l'investissement et les raisons pour lesquelles l'Asie de l'Est a tellement distancé l'Amérique latine. Parmi les autres thèmes traités figurent le redressement du Japon et la montée en puissance de l'Inde et de la Chine, et la rubrique Gros plan est consacrée aux économies de l'ASEAN-4. D'autres articles portent sur la réforme du secteur financier en Afrique et sur les obstacles que l'Union européenne doit encore surmonter pour parfaire son intégration financière. Paroles d'économistes dresse le portrait de Paul Krugman, Pleins feux démythifie les fonds spéculatifs et Entre nous aborde le problème du sous-développement.

mars 2006:   Trouver les moyens de promouvoir une croissance plus rapide est la première des priorités des décideurs du monde entier. Mais que savent exactement les économistes de la croissance et qu’en ignorent-ils? Quelle orientation doivent prendre les futures recherches et l’élaboration des politiques? Ce numéro de F&D explore le sujet, en commençant par une étude majeure de la Banque mondiale et des recherches émanant de l'Université Harvard qui préconisent de renoncer aux formules simplistes et à la recherche illusoire de «pratiques idéales» et de faire davantage appel à des analyses économiques plus approfondies pour mettre en lumière les quelques contraintes qui paralysent le plus la croissance. Les autres articles présentent les études du FMI sur la sélection de leviers effectifs pour la croissance dans les pays en développement et sur l'expérience de l'Afrique en matière d'accélérations de la croissance. Ce numéro inclut aussi des articles sur les déséquilibres économiques mondiaux, la croissance rapide du crédit en Europe centrale et de l'Est ainsi que sur les moyens de doper la croissance de la productivité en Europe et au Japon. Dans Entre nous, Raghuram Rajan avance de que si nous voulons que le micro-financement soit plus qu'une mode, il doit clairement et logiquement être axé sur la valeur ajoutée et les gains. M. Haruhiko Kuroda, de la Banque asiatique de développement, formule sa vision d'une nouvelle architecture financière en Asie. Enfin, Imaginez examine en détail les tendances mondiales de l'emploi.

décembre 2005:   Ce numéro intitulé «L'Amérique latine, continent en transition» analyse en profondeur les grands dossiers et les perspectives économiques de la région. L'article de fond commente la résurgence de l'Amérique latine, qui aurait une nouvelle chance d'ancrer la croissance et de rompre le cycle des crises. D'autres articles examinent les enjeux politiques et économiques de la période d'élections qui s'ouvre dans la région où vivent un demi-milliard de personnes, le problème de la persistance de la pauvreté, et les difficultés auxquelles se heurtent les peuples autochtones. Gros plan est consacré au Pérou, et Paroles d'économistes dresse le portrait de Nora Lustig, économiste du développement latino-américaine. L'ABC de l'économie et Pleins feux examinent la problématique des envois de fonds des travailleurs émigrés. Enfin, divers articles traitent de l'équité du point de vue du développement, des dépenses consacrées à la lutte contre le VIH/sida, de la finance islamique et des résultats contrastés de l'aide.

septembre 2005:   Un surcroît d'aide peut-il vraiment «faire de la pauvreté un phénomène du passé» comme les défenseurs de l'aide l'ont soutenu? Ce numéro de F&D se penche sur l'efficacité de l'aide et les moyens de se rapprocher plus vite des objectifs du Millénaire pour le développement après l'engagement pris par le G8 de doubler l'aide à l'Afrique. Il présente notamment une évaluation du bilan de cinq pays bénéficiaires d'apports d'aide--l'Éthiopie, le Ghana, le Mozambique, l'Ouganda et la Tanzanie--ainsi que le point de vue du Burkina Faso, de la Tanzanie et du Royaume-Uni. Parmi les autres questions abordées figurent les prochaines étapes de la réforme en Chine et l'effet de la croissance d'un pays sur celle de ses partenaires commerciaux. Dans «Paroles d'économistes», F&D trace le portrait de Jagdish Bhagwati, économiste du commerce et gourou de la mondialisation, tandis que Raghuram Rajan, Conseiller économique du FMI, se penche sur le risque financier mondial. Enfin, «L'abc de l'économie» est consacré à la gouvernance et aux mesures de lutte contre la corruption.

juin 2005:   Ce numéro de F&D fait le point des énormes acquis du siècle dernier en matière d'éducation et passe en revue ce qu'il reste à accomplir pour faire de l'éducation universelle une réalité, engagement pris par la communauté mondiale au Sommet du Millénaire des Nations Unies en 2000. Cinq ans plus tard, l'Asie de l'Est et le Pacifique, de même que l'Amérique latine et les Caraïbes, sont près de parvenir à assurer l'éducation primaire universelle à l'horizon 2015, mais l'Afrique subsaharienne reste à la traîne. F&D s'intéresse en outre au développement - ou non-développement - des marchés financiers d'Amérique latine et se penche sur le succès économique du Brésil. Dans Entre nous, Raghuram Rajan aborde une autre question controversée: comment assurer un allégement optimal de la dette des pays pauvres. Dans Paroles d'économistes, Mario Monti évoque les actions qu'il a menées dans ses fonctions de Commissaire européen à la concurrence et parle de l'avenir de l'Europe. Enfin, ce numéro présente un Gros plan de l'économie de la Turquie.

mars 2005:   Ce numéro explore les craintes et appréhensions que suscite chez les petits pays pauvres l’intégration au système commercial mondial. Le cycle de développement de Doha étant parvenu à un stade décisif, les pays en développement doivent se demander s’ils veulent lutter pour protéger leur accès préférentiel aux marchés de quelques pays développés, ou s’ils veulent s’engager dans la voie de la libéralisation multilatérale. D’autres articles ont pour objet de déterminer comment le FMI doit se transformer pour répondre aux besoins du XXIe siècle, et en quoi l’amélioration du climat de l’investissement est la clé de la croissance économique. Dans la rubrique Critiques des livres, Nancy Birdsall et Moises Naim se penchent sur l’œuvre controversée de Sebatian Mallaby, qui y parle de la Banque mondiale et de son président, James Wolfensohn. Enfin, Paroles d’économiste raconte l’histoire de Bodil Nyboe Andersen, Gouverneur de la Banque centrale du Danemark.

décembre 2004:   En vedette, le projet de monnaie unique pour l’Afrique. Les autres articles explorent tout un éventail de questions liées au développement, en particulier les leçons qui peuvent être tirées du succès de la Chine dans son combat contre la pauvreté, les repères pour une transition ordonnée à un régime de taux flottants, la nouvelle comptabilité budgétaire en vue et les bienfaits de l’allégement de la dette. Une étude du FMI sur la sous-traitance de services laisse penser que les chiffres ne valident pas le battage autour des pertes d’emploi, tandis qu’un article sur la corruption attribue l’absence de progrès dans la lutte contre ce fléau à des erreurs de stratégie. La rubrique Pleins feux est consacrée aux avantages que peut présenter pour l’agriculture le cycle de négociations commerciales de Doha. Gros Plan fournit un instantané de l’économie brésilienne et Parole d’économistes trace le portrait de Linah Mohohlo, Gouverneur «de l’année» de la Banque centrale du Botswana.

septembre 2004:   Ce numéro, qui marque le 60e anniversaire du FMI, explore les forces qui détermineront probablement l'avenir de l'économie mondiale dans les 25 à 50 années à venir et la manière dont le FMI se préparera à relever les défis correspondants. Il examine aussi les réformes que le FMI devra opérer pour conserver sa légitimité politique. L. Van Houtven se penche sur la gouvernance du FMI et sur la nécessité de réformer son Conseil d'administration. C. Rustomjee plaide aussi en faveur d'une réforme du Conseil d'administration afin d'y accroître la représentation des pays en développement. Trois anciens directeurs généraux du FMI partagent leurs vues sur l'amélioration de la gouvernance du FMI, le renforcement de ses activités de surveillance et la prévention des crises. Ce numéro inclut aussi un portrait d'Amartya Sen, lauréat du prix Nobel; un gros plan sur l'économie nigériane et trois articles sur le développement, dont l'un examine les implications de récentes initiatives visant à accroître l'aide étrangère sous la forme de dons plutôt que de prêts. Raghuram Rajan examine pourquoi il est dangereux de s'appuyer sur des modèles économiques orthodoxes pour élaborer la politique économique.

juin 2004:   Le numéro de juin 2004 de F&D est centré sur les défis économiques adressés à l'Union européenne après l'accession de 10 nouveaux membres le 1er mai dernier. Face à l'atonie de la croissance, son plus grand défi, elle doit s'attaquer à des problèmes profondément enracinés, comme le manque de compétitivité et le chômage. Les autres grands sujets sont le Pacte de stabilité et de croissance de l'UE, la monnaie unique européenne, les conséquences du vieillissement de la population pour l'Europe, les problèmes de migration entre les membres établis de l'UE et ses nouveaux membres et les points de vue sur l'élargissement de l'UE. Ce numéro présente en outre les nouveaux développements dans le secteur de la microfinance, décrivant notamment un projet expérimental récent dans lequel les banques mobiles mettent les services financiers à la portée des habitants les plus pauvres du Vietnam, ainsi que l'évolution des institutions de microfinancement qui fournissent, sur une longue durée, des services financiers souples et de qualité à la clientèle à faible revenu. Il offre par ailleurs un gros plan sur l'économie indienne, célèbre les 40 ans de F&D, donne la parole au patron qui a réussi la restructuration et la privatisation de la Seoul Bank et brosse un portrait d'Alice Rivlin, Attachée supérieure de recherche à la Brookings Institution.

mars 2004:   Le numéro de mars 2004 de Finances & Développement explore les liens importants entre la santé et les progrès économiques. Le siècle dernier a été marqué par de rapides avancées dans le bien-être humain. Dans la plupart des régions du monde, la population est en meilleure santé et vit plus longtemps. Si cette tendance va probablement se poursuivre, l’espoir s’évanouit dans certaines régions où les progrès ont ralenti ou ont été annulés dans les années 90, essentiellement à cause de l’épidémie du sida. David E. Bloom, David Canning et Dean T. Jamison se penchent sur la question. Ce numéro s’intéresse aussi au nouvel organisme de surveillance du FMI - le Bureau indépendant d’évaluation (BIE). Peter Kenen (Princeton), observateur chevronné des institutions de Bretton Woods, passe en revue les travaux du BIE. Parmi les autres contributions figurent un gros plan sur l’économie américaine, une entrevue avec Martin Feldstein, un examen de la mondialisation, hier et aujourd’hui, par Alan Taylor et un article de Kenneth Arrow sur les médicaments antipaludiques. Pour sa première rubrique Entre nous, Raghuram Rajan, nouveau Directeur du Département des études du FMI, examine la dette dollarisée et le «péché originel».

décembre 2003:   Ce numéro a pour thème les objectifs de développement pour le Millénaire et l'action à entreprendre pour atteindre ces objectifs arrêtés par la communauté internationale, qui sont axés sur une réduction de moitié du taux de pauvreté extrême entre 1990 et 2015. L'article principal s'inspire d'une étude de la Banque mondiale qui porte sur 18 pays à faible revenu appliquant une politique économique relativement satisfaisante. D'autres articles traitent de la viabilité de la dette, des chocs extérieurs et de la politique budgétaire dans les pays à faible revenu. Nous examinons par ailleurs le système financier des pays de la CEI-7 et l'intégration de la Chine dans le système commercial international. Hernando de Soto est l'invité de la rubrique Paroles d'économistes, tandis que notre patrimoine forestier est le sujet de Pleins feux sur. Kenneth Rogoff est d'avis que la désinflation mondiale de ces dix dernières années est un avantage méconnu de la mondialisation. Enfin, nous faisons un Gros plan sur les économies de la Communauté des États indépendants.

septembre 2003:   Articles de John Williamson, Guillermo Ortiz et Trevor A. Manuel sur l'évolution du Consensus de Washington et la révision du programme de réformes. Article de la Banque mondiale, fondé sur le Rapport sur le développement humain 2003/2004, concernant l'amélioration de la prestation des services en faveur des pauvres, et article conjoint du FMI et de la Banque mondiale sur les mesures à prendre pour accélérer les progrès vers la réalisation des objectifs de développement pour le Millénaire. Deux articles sur ce que les pays en développement peuvent faire pour se protéger contre les catastrophes naturelles. Articles sur les régimes de change en Amérique latine, les interventions des banques centrales sur des marchés de changes instables, l'évaluation des centres financiers offshore, les problèmes budgétaires à long terme et l'inégalité des revenus. Portrait d'Esther Duflo, économiste du développement. Rubrique de Kenneth Rogoff sur les raisons pour lesquelles le FMI doit donner l'alerte plus souvent lorsque des pays semblent aller au-devant de difficultés. Statistiques sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Critiques de livres.

juin 2003:   Les deux grands thèmes de ce numéro sont l'inflation et le rôle des institutions dans le développement. La désinflation, l'hyperinflation et la déflation sont analysées dans trois articles. Une nouvelle rubrique, 'Gros plan', fournit un instantané de l'économie japonaise en stagnation, et 'L'abc de l'économie' examine une stratégie de plus en plus répandue, le ciblage de l'inflation. Quatre articles examinent le rôle que les institutions jouent dans le développement, par rapport à d'autres facteurs tels que la géographie et les ressources naturelles. Dans un entretien, le professeur Alan Meltzer nous donne ses vues sur les institutions financières internationales, en particulier le FMI, trois ans après la publication du rapport controversé, qui portait son nom, d'une commission du Congrès américain. Dans sa rubrique 'Entre nous', Kenneth Rogoff, Conseiller économique et Directeur du Département des études du FMI, affirme que les objectifs de développement pour le Millénaire établis par les Nations Unies sont utiles, mais n'offrent pas le cadre global d'une croissance à long terme.

mars 2003:   Ce numéro a pour thème le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord : les problèmes de la région, les raisons pour lesquelles les résultats économiques ont été décevants ces dix dernières années et les mesures que ces pays pourraient prendre pour mieux s'intégrer à l'économie mondiale. Plusieurs articles explorent la politique sociale des pays de la région, leur chômage élevé, leur secteur public de grande taille et inefficient, leur secteur financier peu développé, leur régime de change et leur rôle dominant sur le marché mondial de l'énergie. Deux autres articles examinent l'économie politique des pays exportateurs de pétrole et décrivent comment ils peuvent se protéger contre les fluctuations des prix pétroliers et l'épuisement de leurs réserves, tandis qu'un troisième présente les effets de la volatilité des prix à l'exportation des produits de base sur les monnaies des pays tributaires de tels produits. Deux nouvelles rubriques sont lancées dans ce numéro : 'Paroles d'économistes', avec une interview d'un des lauréats du prix Nobel, Vernon Smith, et 'L'a b c de l'économie', qui examine le concept du mal hollandais. Dans sa rubrique habituelle, Kenneth S. Rogoff, Conseiller économique et Directeur du Département des études du FMI, explique pourquoi il s'oppose à la coordination rigide de la politique monétaire des États-Unis, du Japon et de la zone euro.

décembre 2002:   Le thème principal est la prévention, la gestion et la résolution des crises financières, avec des articles sur de nouvelles techniques de prévision des crises, telles que les systèmes d'alerte avancée; les indicateurs de vulnérabilité, notamment un endettement élevé et les asymétries entre les actifs et les passifs dans les bilans des pays; des moyens de résoudre les crises et l'importance de l'indépendance des autorités de réglementation financière. D'autres articles ont trait aux répercussions budgétaires de l'aide, au système informel de transfert de fonds Hawala, à l'utilisation prolongée des crédits du FMI, aux problèmes des petits États, à l'union monétaire envisagée par les pays du Conseil de coopération du Golfe, au rôle des parlements dans la lutte contre la pauvreté et aux répercussions économiques des conflits armés et du terrorisme, ainsi que de la corruption et de la mauvaise gestion publique. Dans sa rubrique habituelle, Kenneth Rogoff, Conseiller économique et Directeur du Département des études, se penche sur la réglementation des mouvements de capitaux.

septembre 2002:   Le thème principal est la libéralisation des échanges. Point de vue de Peter Sutherland, ancien Directeur général de l'OMC, sur les avantages de la mondialisation. Article co-écrit par Anne Krueger, Première Directrice générale adjointe du FMI, concernant l'effet de l'ouverture aux échanges sur le recul de la pauvreté.

juin 2002:   Le thème de ce numéro est la lutte contre la pauvreté. Point de vue du professeur Angus Deaton (Princeton University) sur la fiabilité des chiffres concernant le nombre de pauvres. Vue d’ensemble des nouvelles stratégies de lutte contre la pauvreté, suivie d’articles sur les revues récentes des documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté (FMI et Banque mondiale) et de la facilité du FMI pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance, et d’un article sur la préparation du document de stratégie pour la réduction de la pauvreté en Bolivie, qui rassemble les vues de cinq participants. Autres articles sur l’effet des crises financières sur la répartition des revenus et les pauvres, le besoin de filets de protection automatiques, le recentrage de la conditionnalité du FMI dans ses nouveaux prêts, l’impact de la dette extérieure sur la croissance, le remboursement par les pays de la dette «odieuse» contractée par leurs dirigeants et les problèmes posés par l’expansion des apports d’aide aux pays pauvres de petite taille. Articles sur d’autres sujets : la TVA et les enseignements d’une décennie de transition en Europe de l’Est et dans l’ex-URSS. Dans sa rubrique «Entre nous», Kenneth Rogoff, Conseiller économique et Directeur du Département des études du FMI, se penche sur la volatilité des taux de change des trois principales monnaies.

mars 2002:   Thème principal : la physionomie de l’intégration mondiale. Outre un tour d’horizon des défis de la mondialisation par le Directeur général adjoint du FMI, Eduardo Aninat, et un débat entre Kevin Watkins, d’Oxfam, et deux économistes de la Banque mondiale sur les effets de la mondialisation pour les pauvres, on lira trois articles sur la mondialisation financière, la stabilité du système financier mondialisé, les effets de la volatilité des taux de change relatifs des trois grandes monnaies sur les pays en développement, le 11 septembre et le système de paiement des États-Unis, les implications économiques du réchauffement planétaire, l’objectif de l’éducation primaire universelle pour tous les enfants d’ici 2015, le sida dans le programme de développement mondial et la révolution silencieuse des années 80. Les autres articles portent sur l’Europe du Sud-Est après la crise du Kosovo et les institutions dont les pays en développement ont besoin pour étayer leurs économies de marché naissantes. Nouvelle rubrique, qui paraîtra dans chaque numéro, de Kenneth Rogoff, Conseiller économique et Directeur du Département des études du FMI : dans ce numéro, la popularité des billets de banque

décembre 2001:   Onze articles sur la mondialisation et l'Afrique : comment le continent africain s'efforce de relever les défis de la mondialisation, à maximiser ses avantages et à réduire les risques au minimum. Autres articles : la conditionnalité du FMI, les droits de l'homme et le FMI, le commerce international et la lutte contre la pauvreté, les fonds pétroliers, le grégarisme supposé des investisseurs étrangers dans les pays à marché émergent et un nouveau livre sur John Maynard Keynes. Point de vue de Robert Hunter Wade sur la hausse de l'inégalité des revenus dans le monde.

septembre 2001:   Trois articles sur les réformes des secteurs sociaux : la réforme des secteurs sociaux dans les pays en transition, la vérité sur la réforme des pensions, et l'allégement de la dette et les dépenses de santé publique dans les pays pauvres très endettés. Trois articles sur les pays en transition : la captation de l'État, les relations entre administrations publiques en Russie et une initiative de réforme institutionnelle à Odessa. Autres articles sur les liens entre commerce, croissance et pauvreté, la crise de Suez en 1956, les leçons de la crise de l'électricité en Californie, le fossé numérique mondial, les partenariats public-privé, et la gestion de l'eau au Moyen Orient. Le point de vue de Jagdish Bhagwati sur le protectionnisme dans les pays riches.

juin 2001:   Trois articles sur les flux de capitaux et l'investissement direct étranger, articles de Stanley Fischer sur l'approche bipolaire des régimes de change et de Ronald McKinnon sur les conséquences des réductions d'impôts aux États-Unis pour l'économie mondiale, et trois articles sur les économies en transition. Un article de Paul Streeten sur l'intégration, l'interdépendance et la mondialisation, et autres articles sur l'impact de la «nouvelle économie» aux États-Unis et dans d'autres pays industrialisés, le rôle des entreprises privées dans la lutte contre la pauvreté dans les pays en développement, les politiques macroéconomiques et la réduction de la pauvreté, l'aléa moral dans les financements du FMI et l'adaptation des créanciers privés à la résolution des crises financières.

mars 2001:   Six articles sur la réforme et la restructuration en Asie. Autres sujets traités : le rôle du capital dans le développement, l'effet de la mondialisation sur les systèmes fiscaux, la pauvreté en Amérique latine et les Caraïbes, la stabilisation économique dans les Caraïbes et la transition en Pologne. Encore trois autres articles présentent respectivement deux points de vue sur l'élargisssement de l'union monétaire en Afrique de l'ouest, la vision d'un responsable du FMI sur le dialogue de l'institution avec les organisations non gouvernementales et un moyen utile d'aider les pays en développement à obtenir des financements étrangers.

décembre 2000:   Le thème, « Comment aider les pauvres », est traité dans une série d'articles sous divers aspects : adopter une approche plus large de la réduction de la pauvreté, le débat, souvent futile, sur l'alternative de la croissance ou de la réduction de la pauvreté, l'action de la communauté internationale dans la lutte contre la pauvreté, la marche vers les objectifs internationaux de développement, la pauvreté rurale, les problèmes spécifiquement africains et les questions relatives à l'allégement de la dette. D'autres articles sont consacrés aux projets de nouvelles normes bancaires internationales et au rôle de la dette à court terme dans les crises récentes.

septembre 2000:   Les pays en transition : un bilan des progrès réalisés depuis le commencement de la transition au début des années 90, suivi de onze articles consacrés à certains pays ou groupes de pays et aux défis qu'ils ont à relever, tels que l'adhésion à l'Union européenne, la création de systèmes de Trésor public et la conduite de la politique monétaire. Autres thèmes : les régimes monétaires et le ciblage de l'inflation, et les indicateurs macroéconomiques en tant qu'outils d'évaluation de la santé du système financier.

juin 2000:   Quatre articles sur la lutte contre la corruption et quatre articles sur le commerce international et les pays en développement. Les autres articles portent sur les perspectives des marchés émergents, les marchés du travail européens et l'UEM, la métamorphose du secteur bancaire, les banques de développement agricole et le formulaire du FMI pour la communication des données sur les réserves internationales.

mars 2000:   Un article de l'historien du Fonds sur les 13 ans de Michel Camdessus à la tête du FMI; neuf articles sur les réformes et la reprise économiques de l'Amérique latine et des Caraïbes, depuis les crises financières de la fin des années 90, dont quatre signés par des ministres des finances et banquiers centraux de pays latino-américains; également au sommaire : la viabilité du déficit extérieur courant américain, la floraison et la chute des pyramides financières en Albanie et l'importance des procédures efficaces de résolution des faillites.

décembre 1999:   Neuf articles traitant des enjeux du nouveau millénaire, y compris une interview du célèbre économiste John Kenneth Galbraith et des articles sur le commerce, la libéralisation, la transformation du développement, l'importance du capital humain dans les stratégies de développement, la décentralisation de la gestion publique, et la gouvernance dans l'économie numérique. D'autres articles portent sur des questions relatives aux marchés financiers : évolution du risque, intégration du contrôle financier et lutte contre le tabagisme.

septembre 1999:   Cinq articles de ce numéro sont consacrés á la réforme de l'architecture financière - renforcement de la transparence, mise au point de normes financières, libéralisation des flux de capitaux et adaptation des institutions financières internationales. Les autres articles traitent du système monétaire international, des problèmes de la transition, des prix des produits de base et des conséquences de la crise financière asiatique.

juin 1999:   Sept articles portent sur les questions clés auxquelles sont confrontées des économies en transition et traitent notamment des enseignements de la crise russe (par M. Yegor Gaidar, ex. Premier ministre de la Russie), de l'inflation, de la croissance, des privatisations, de lévolution du rôle de l'État. D'autres contributioins sont axées sur les thèmes suivants: crise asiatique, défis de la mondialisation financière pour les économies en développement ou en transition, possibilité de prédire les crises cambiaires et bancaires, impact de l'éuro sur l'Amérque latine et exode des cerveaux des pays en développement vers les pays développés.

mars 1999:   Quatre articles sont consacrés aux problèmes qui se posent à l'Afrique subsaharienne et aux perspectives de la région. D'autres articles traitent de la politique monétaire de la zone euro, de la garantie des dépôts, des capitaux, de la restructuration des sociétés asiatiques et des engagements conditionnels de l'État.

Si vous désirez obtenir une copie du dernier numéro ou d'un numéro précédent veuillez contacter:
Finance & Development
700 19th Street, N.W.
Washington, D.C. 20431 U.S.A.
Fax: (202) 623-7201
e-mail: publications@imf.org