(Aerial view of Tashkent in Uzbekistan / photo: iStock)

Centre commercial à Varsovie, en Pologne : les pays émergents ont réussi à ramener l'inflation à un niveau faible. (Photo : Caro/Bastian/Newscom)

Bulletin du FMI : Le renminbi entre dans le panier du droit de tirage spécial du FMI

le 1 décembre 2015

  • Le renminbi, cinquième monnaie entrant dans la composition du panier du DTS
  • Important jalon pour l’intégration financière de la Chine à l’échelle mondiale
  • La décision s’explique par l’utilisation et l’échange grandissants du renminbi au plan international

La devise chinoise, le renminbi (RMB), entrera dans la composition du panier du droit de tirage spécial, ou DTS, du FMI.

Comptage de renminbis : le Conseil d’administration du FMI a conclu que la devise chinoise était «librement utilisable» (photo : Imaginechina/Corbis)

Comptage de renminbis : le Conseil d’administration du FMI a conclu que la devise chinoise était «librement utilisable» (photo : Imaginechina/Corbis)

PANIER DU DTS

Pour la première fois en plus de 15 ans, le Conseil d’administration du FMI a décidé de modifier la liste des monnaies qui composent le DTS au terme de la revue régulière des monnaies qui entrent dans le DTS.

«La décision du Conseil d’administration d’inclure le RMB dans le panier du DTS est une étape importante de l’intégration de l’économie chinoise dans le système financier mondial. C’est aussi une reconnaissance des progrès accomplis ces dernières années par les autorités chinoises dans la réforme des systèmes monétaire et financier du pays», a déclaré la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

«La poursuite et l’approfondissement de ces efforts rendront le système monétaire et financier international plus robuste, ce qui à son tour favorisera la croissance et la stabilité de la Chine et de l’économie mondiale», a-t-elle ajouté.

DTS : un avoir de réserve international

Le DTS est un avoir de réserve international créé par le FMI en 1969 pour compléter les réserves officielles de ses pays membres. Depuis 1999, date à laquelle l’euro a remplacé le deutsche mark et le franc français, sa valeur reposait sur un panier de quatre devises —dollar, euro, yen et livre sterling — qui remplissaient les critères d’inclusion du FMI.

La composition du panier du DTS est généralement revue tous les cinq ans pour veiller à ce que la pondération des monnaies rende bien compte de leur importance relative dans les échanges et les systèmes financiers mondiaux.

Lors de la dernière revue, le Conseil d’administration du FMI a conclu que la Chine et sa monnaie remplissaient les deux critères d’inclusion dans le panier, à savoir que le pays émetteur figure parmi les principaux exportateurs de la planète et que sa monnaie est «librement utilisable».

Une monnaie est réputée librement utilisable lorsqu’elle est largement utilisée pour effectuer des paiements au titre des transactions internationales et qu’elle est largement négociée sur les principaux marchés des changes. Les décisions prises par le Conseil d’administration de considérer le renminbi comme librement utilisable et d’inclure cette devise dans le panier du DTS entreront en vigueur le 1er octobre 2016.

La revue a en outre reconnu les mesures récemment prises par les autorités chinoises pour accorder aux gestionnaires de réserves officielles et à leurs agents un accès intégral aux marchés intérieurs des titres à revenu fixe et des changes, de même que les initiatives prises pour renforcer la communication de données.

Pondérations du DTS

Le panier révisé du DTS comprendra les pondérations suivantes : 41,73 % pour le dollar; 30.93 % pour l’euro; 10,92 % pour le renminbi; 8,33 % pour le yen et 8,09 % pour la livre. Ces pondérations reposent sur une nouvelle formule adoptée par le FMI dans le cadre de cette revue.

Selon cette nouvelle formule, les pondérations des monnaies du panier du DTS s’appuient sur la valeur des exportations de l’émetteur, le montant des réserves libellées dans chacune des devises détenues par d’autres autorités monétaires, l’activité sur le marché des changes et les engagements bancaires internationaux et les titres de dette internationaux libellés dans chacune des devises.

Le FMI tient compte des mutations de l’économie mondiale

La décision d’inclure le renminbi dans le panier du DTS s’explique par les profondes mutations de l’économie mondiale et reconnaît les progrès réalisés par la Chine durant ces dernières décennies pour évoluer vers une économie plus ouverte et axée sur le marché.

Le rapport des services du FMI au Conseil d’administration note que depuis la dernière revue du DTS en 2010, l’utilisation du renminbi dans les paiements internationaux a considérablement augmenté. En outre, les activités d’échange de renminbis sur les marchés des changes dans deux des trois principaux fuseaux horaires de négociation ont sensiblement augmenté, et peuvent désormais absorber des transactions de l’ampleur de celles des opérations du FMI.

Cette situation pourrait ouvrir des perspectives d’un système financier mondial plus stable et plus résilient. «La poursuite et l’intensification de l’intégration de la Chine, phénomène également observé dans d’autres pays émergents, pourrait donner plus de solidité au système monétaire et financier international et, partant, contribuer à la croissance et à la stabilité de l’économie mondiale», a déclaré Siddharth Tiwari, Directeur du Département de la stratégie, des politiques et de l’évaluation du FMI.

Les opérations du FMI et le renminbi

«L’inclusion du RMB renforcera en outre l’intérêt du DTS comme avoir de réserve international en diversifiant le panier et en rendant le DTS plus représentatif des principales devises de la planète», a précisé Andrew Tweedie, Directeur du Département financier du FMI.

Comme monnaie librement utilisable, le renminbi jouera un rôle important dans les opérations du FMI car, de fait, les activités de prêt du FMI s’effectuent pour l’essentiel dans des monnaies librement utilisables. Le taux d’intérêt du DTS, qui sert à calculer le coût des emprunts auprès du FMI, comprendra également un instrument libellé en RMB à compter d’octobre.

Il est attendu des autorités émettant les monnaies représentées dans le panier du DTS, qui comprennent maintenant les autorités chinoises, qu’elles maintiennent un cadre de politique économique facilitant les opérations du FMI, de ses pays membres et des autres utilisateurs de DTS dans leurs monnaies.